PhotoPortfolio

Masterclass Oeildeep : Lune noire par Christine Delory-Momberger

Temps de lecture estimé : 4mins

À partir de cette semaine, dans notre rubrique Portfolios, nous partageons avec vous la restitution des dernières Masterclass Oeildeep, qui se sont déroulées sous l’égide de Laura Serani, Stefano De Luigi et Jean-Christian Bourcart. Nous débutons avec la série “Lune noire” de Christine Delory-Momberger, un travail d’une grande sensibilité autour de la mémoire, qui se déploie dans un noir et blanc profond et charbonneux.

Lune noire

Lune noire des oubliés. Lune noire d’une mémoire chavirée, sombrée d’un passé exilé, refuge d’ancêtres dispersés, réclamant leur part d’histoire. Lune noire des inaccomplis, des rêves et des désirs. Lune noire, levée au firmament d’une remontée vers l’éternité. Se glisser dans la nébuleuse obscure, faire corps avec son mystère et retrouver les disparus par la force de la création. Ma mère repose maintenant dans un cimetière de Normandie auprès de mon père, ensevelis tous deux dans les abords du village où il est né au début du siècle dernier.

Gisants éternels sous une dalle gravée de leurs deux noms et des dates de leur vie. Ils se sont rejoints, compagnons pour l’éternité.

Vint l’heure bleue. Lisière du passage crépusculaire de la lumière du jour à la clarté de la nuit, nappant d’un silence sourd et confus un monde qui s’était vidé d’un coup. Zone d’attente, d’atterrement. Commence l’embarquée vers une longue traversée de clair et d’obscur. Le froid de l’absence glace les entourent d’une avancée incertaine. Pourtant je sais qu’au bout du voyage, l’aube sera.

Au chevet de la nuit veille une lumière, halo solitaire, gardien du lit déserté de ma mère. Elle est là-bas maintenant, elle a été son chemin. Sa présence diffuse se fait secrète, évanescence subtile, elle glisse à travers l’infini du temps. L’opalescence d’une aube fragile point doucement, le jour sera bientôt là. Le visage de ma fille se dessine, il fait face à l’histoire, la prolonge dans ses ailleurs. Il aura suffi d’un instant pour que s’amorce une existence, toute une vie pour qu’elle prenne son cours. Toujours le vivre va.

Christine Delory-Momberger est universitaire et photographe. Elle relie la recherche et la photographie dans un travail au long cours.
Son travail photographique s’inscrit dans les nouvelles écritures de la photographie documentaire. À travers ses images, elle explore les formes identitaires dans leurs relations à l’intime, la mémoire, l’histoire personnelle et collective. Dans ses séries photographiques, des textes de forme poétique, narrative ou réflexive s’interrelient aux images, créant un espace hybride de création. Son travail photographique fait l’objet d’expositions en France et à l’étranger. Elle est l’auteure de deux livres de photographies : EXILS / RÉMINISCENCES (Arnaud Bizalion Éditeur, 2019) et EN S’ENFONÇANT DANS LA FORÊT (Arnaud Bizalion Éditeur, 2021).
Elle écrit régulièrement sur la photographie dans des revues et magazines. Elle a également publié une monographie (LE GESTE D’AGATA, André Frère Éditions, 2019), des livres d’entretiens (Antoine d’Agata, Jane Evelyn Atwood, Klavdij Sluban, André Frère Éditions), deux livres en collaboration avec Valentin Bardawil (LE POUVOIR DE L’INTIME DANS LA PHOTOGRAPHIE DOCUMENTAIRE, Arnaud Bizalion Éditeur, 2020, et INSURRECTION CRÉATRICE ET PHOTOGRAPHIE DOCUMENTAIRE, Arnaud Bizalion Éditions, 2021), et un livre en édition bilingue (EXILE/REMINISZENZEN. RÜCKBLICK AUF EINE PHOTOGRAPHISCHE RECHERCHE, Innsbruck University Press, 2021). Elle intervient sur la photographie dans des colloques nationaux et internationaux.
Christine Delory-Momberger est représentée par l’agence révélateur et chargée du développement de l’Observatoire de Photo Doc.

http://www.christine-delory.com/

Vous souhaitez participer aux prochaines masterclass ?

  • 6 mois d’accompagnement artistique et technique adapté à vos objectifs et votre parcours
  • 3 professionnels s’impliquent et vous guident dans la construction de votre projet photographique de la conception à la finalisation : prise de vue, editing, post-production, mise en forme pour exposition, publication, projection
  • Alternance de week-ends en groupe à Paris et d’un suivi individuel par skype
  • Restitution de fin de masterclass: projection lors de la semaine d’ouverture des Rencontres de la photographique d’Arles et publication de chaque portfolio sur le site de notre partenaire 9 Lives Magazine.

https://oeildeep.com/masterclass


Vous êtes photographes et vous souhaitez donner de la visibilité et de la résonance à votre travail ? Notre rubrique Portfolio vous est consacrée !

Comment participer ?
Pour soumettre votre travail à la rédaction, il vous suffit d’envoyer à info@9lives-magazine.com

• Une série composée de 10 à 20 images. Vos fichiers doivent être en 72DPI au format JPG avec une taille en pixels entre 1200 et 2000 pixels dans la plus grande partie de l’image ;
• Des légendes (si il y a) ;
• Un texte de présentation de votre série (pas de format maximum ou minimum) ;
• Une courte biographie avec les coordonnées que vous souhaitez rendre public (site web, email, réseaux sociaux…)

La Rédaction
9 Lives magazine vous accompagne au quotidien dans le monde de la photographie et de l'Image.

    You may also like

    En voir plus dans Photo