Temps de lecture estimé : 4mins

Pour sa première carte blanche, notre invité de la semaine, le fondateur de La Capsule, Arnaud Lévénès, revient à la genèse du projet. Une association créée en 1993 intitulée « Points de Vues » dans le but de proposer des cours photo pour les amateurs, qui est devenue au fil du temps un lieu de réflexion, de création et de monstration. En 2009, La Capsule naît officiellement et offre au public Bourgetins un espace d’exposition et aux artistes de tous horizons, un lieu de résidence. L’exposition Respirations“ réunit les travaux de Zhen Shi et Thibault Brunet et est visible jusqu’au 21 mai prochain.

© Laure Ledoux

Une famille de photographes, ça n’existe pas, c’est pourtant ce qui m’a engagé à créer le lieu de résidences photo La Capsule. Un lieu pour fabriquer des photographies, avec des machines, des systèmes et des odeurs, c’était ce que j’avais envie de construire pour la création photographique.
Tout d’abord, La Capsule a émergé du territoire et est la concrétisation finale d’un projet qui s’est développé au fil du temps. Je suis arrivé au Bourget avec l’envie de proposer des cours de photo pour les amateurs avec la mise en place d’un laboratoire photo argentique, j’ai monté l’association « Points de Vues » en 1993. L’activité se développant pleinement, avec des projets ciblant également les centres de loisirs et les scolaires, la Ville du Bourget décide de municipaliser l’activité photo au sein du centre culturel André Malraux. C’est alors le temps de penser un projet complet, incluant la programmation d’expos, la médiation, des workshops pour des professionnels. La famille commence à se créer et elle compte maintenant plusieurs générations de photographes qui ont fondé l’adn de la Capsule …

Paysage Tangible, Finistère. Gomme bichromatée et poudre de granit recueillie in situ. 27×37 cm © Philippe Bréson

Depuis 2009, la capsule a accueilli 45 faiseurs de photographies, mais surtout des artistes. A partir du projet d’un résident, à l’écoute de celui-ci, nous imaginons ensemble les défis techniques mais aussi scénographiques à relever. Chaque projet accueilli à la Capsule est unique et fait l’objet d’un accompagnement sur mesure.

Vue de l’exposition OS.TI.NA.TO de Laurent Lafolie

Je ne compte plus la multitude de procédés et de techniques différentes qui ont été testés dans les labos de la Capsule : faire des ambrotypes sur du plexiglass fluo avec Laure Ledoux, des gommes bichromatées avec Hideyuki Ishibashi ou Mustapha Azeroual, des cyanotypes géants avec les Epoux Peyret, des images photogrammétriques avec Thibault Brunet, des tirages au platine avec Laurent Lafolie. Toutes ces expérimentations demandent des compétences qui ont été acquises grâce au réseau de photographes qui gravitent autour du lieu.
Chacun donne ses recettes de cuisine comme on les transmet en famille. La Capsule permet la transmission d’un patrimoine technique et c’est un foyer où chacun peut revenir pour travailler, discuter ou solliciter un regard extérieur sur une nouvelle production.

Cynodrome de Marville Saint-Denis © Thibault Brunet

Chroniques de la Saint-Saint-Denis, Respirations, Thibault Brunet et Zen Chi, en ce moment à La Capsule

INFORMATIONS PRATIQUES

jeu17mar(mar 17)9 h 00 minsam21mai(mai 21)18 h 00 minChroniques de la Seine-Saint-Denis - RespirationsZen Shi & Thibault BrunetLa Capsule, Centre culturel André Malraux, 10, avenue Francis de Pressensé 93350 Le Bourget

Avec les différentes techniques de fabrication et de procédé, les images s’adaptent au sujet, traduisent la complexité d’une pensée ou la force d’une émotion, elles facilitent, attirent, questionnent le regard. La taille, la matière de la photographie, la distance que l’on met entre le visiteur et celle-ci, permettent alors la rencontre entre l’œuvre et son regardeur.

Les EpouxP, cyanotype geant

Implantée au sein du centre culturel André Malraux, sur le trajet usité de la gare, La Capsule s’attache à entretenir un lien fort avec les habitants, par des expositions dans et hors les murs, et différents projets menés par les résidents.
Les recettes photographiques dont je parlais plus haut sont aussi partagées sous forme d’ateliers avec les différentes structures municipales et associatives du Bourget. Sarkis Torossian initie des élèves de CE2 à la chambre photographique et aux pratiques du laboratoire argentique ; Mustapha Azéroual joue sur la notion du temps et du souvenir avec les résidents d’un EPHAD autour de la réalisation de gommes bichromatées ; Philippe Bréson co-réalise avec des amateurs de danse Indienne des clichés de chronophotographie. La Capsule a créé de belles rencontres entre ces artistes et le public et un lien fort tissé depuis près de 30 ans.  La famille de La Capsule, c’est un peu tout cela réuni…

TEMPS COURTS, TEMPS LONGS / Fixer le mouvement, Philippe Bréson, dispositif Entre les images, Réseau Diagonal

Podcast :

La Rédaction
9 Lives magazine vous accompagne au quotidien dans le monde de la photographie et de l'Image.

    You may also like

    En voir plus dans L'Invité.e