Temps de lecture estimé : 5mins

Le jury* composé de douze personnalités du monde de la photographie s’est réuni mardi dernier pour élire le lauréat de la 68ème édition du Prix Niépce Gens d’Images. Parmi les quinze dossiers finalistes, c’est la photographe Juliette Agnel qui a été désigné lauréate. Sa candidature a été soumise par la galeriste Françoise Paviot. On retrouvera la lauréate à l’occasion de la parution de sa première monographie « Un Autre Monde » publié le mois prochain aux éditions Maison CF et lors de la prochaine édition du festival des Rencontres d’Arles avec l’exposition « La main de l’enfant », une exploration des grottes préhistoriques d’Arcy-sur-Cure.

2023 La Main de l’enfant #23. © Juliette Agnel courtesy galerie
Clémentine de la Féronnière, Paris

En 2023, le Prix Niépce Gens d’images est doté de 15 000 € par l’ADAGP et PICTO Foundation. Le lauréat bénéficiera également : – d’un Atelier Gens d’images : conférence organisée à Paris en juin 2023, à l’auditorium de l’ADAGP, pour présenter le travail du/de la lauréate – d’une Exposition à la Bibliothèque nationale de France François Mitterrand, de décembre 2023 à février 2024, Et une Exposition au Jeu de Paume Tours en été 2024, soutenues par le ministère de la Culture. – d’une Exposition de janvier à mars 2025, sous droits d’auteur de 2000€, organisée par la Galerie Dityvon-Université d’Angers. – de l’acquisition de tirages par le département des Estampes et de la photographie de la BnF.

2019 Taharqa et la Nuit #1 © Juliette Agnel courtesy galerie
Clémentine de la Féronnière, Paris

Après des études en arts plastiques et ethno-esthétisme à l’université Paris 1, Juliette Agnel suit un enseignement aux Beaux-Arts de Paris (Félicitée 1999). Une rencontre avec Jean Rouch l’amène sur les routes de l’Afrique où elle travaillera pendant plus de dix ans.
Elle poursuit son travail de recherche vers les paysages extrêmes et des forces naturelles lors d’une expédition au Groenland en 2018, au Soudan en 2019 et aujourd’hui dans les grottes préhistoriques d’Arcy-sur-Cure (2021-2023).
Cette dernière série, intitulée La Main de l’enfant sera exposée aux Rencontres d’Arles en juillet 2023.
Son premier livre rétrospectif, Un Autre Monde, sortira aux éditions Maison CF le 23 juin 2023.
Juliette Agnel est représentée par la galerie Clémentine de la Féronnière à Paris.

2019 Taharqa et la Nuit #6, © Juliette Agnel courtesy galerie
Clémentine de la Féronnière, Paris

Les 15 candidats finalistes au Prix Niépce Gens d’images 2023
– Juliette AGNEL, présentée par Françoise PAVIOT, Galeriste
– Emilie ARFEUIL, présentée par Christian GATTINONI, Critique.org
– Richard BARON, présenté par Eric LE BRUN, Directeur de LightMotiv
– Samuel BOLLENDORFF, présenté par Patricia MORVAN, Co directrice de la galerie VU
– Anaïs BOUDOT, présentée par Brigitte PATIENT, Journaliste Radio
– Anne-Lise BROYER, présentée par Solenn LAURENT, Responsable des ventes à la galerie POLKA
– Mathias DEPARDONp, résenté par Françoise BORNSTEIN, Directrice de la galerie Sit Dawn
– Pierre FAURE, présenté par Valentin BARDAWIL, Co fondateur du Salon PhotoDoc
– Vincent FERRANE, présenté par Laurent ABADJIAN, Rédacteur en chef photo à Télérama
– Corentin FOHLEN, présenté par Jean-Jaques FARRE, Directeur de publication/ LIKE
– Charles FREGER, présenté par Audrey HOAREAU, Directrice du Centre photo du Nord
– Samuel GRATACAP, présenté par Laetitia GUILLEMIN, Iconographe, professeure, commissaire d’expos
– Ulrich LEBOEUF, présenté par Sylvie HUGUES, Photographe, journaliste, commissaire d’exposition
– Jean-François SPRICIGO, présenté par Stéphane BRASCA, Directeur de la revue De l’Air
– Anaïs TONDEUR, présentée par Camille GAJATE, Directrice du Festival BZH Photo

*Le jury était composé de Quentin BAJAC, Directeur du Jeu de Paume, Vincent BENGOLD, Directeur du Festival Itinéraires des photo voyageurs (Bordeaux), Sylvain BESSON, Directeur des collections Musée Niépce, Chalon-sur-saône, Nathalie BOCHER-LENOIR, Présidente des Gens d’images, Héloïse CONESA, conservatrice chargée de la photographie contemporaine à la Bibliothèque nationale de France et cheffe du service photo au département des Estampes et de la photographie, Fannie ESCOULEN, Cheffe du département de la photographie au ministère de la Cultre, Frédérique FOUNES, Co Fondatrice et directrice de Signatures,  Philippe GUIONIE, Photographe, professeur, directeur Résidence 1 +2 (Toulouse), Julien MAGRE, Photographe, lauréat 2022 du Prix Niépce Gens d’images, Nathalie MARTIN, Déléguée générale Fondation Swisslife, Lucie PLESSIS, Directrice Galerie Dityvon (Angers) et Fabien RIBERY, blog Critique Photo et livres L’intervalle.

A LIRE
Julien Magre est le lauréat de la 67ème édition du Prix Niépce
Grégoire Eloy, lauréat du Prix Niépce Gens d’images 2021
La photographe Marina Gadonneix, lauréate du Prix Niépce 2020
Raphaël Dallaporta reçoit le Prix Niépce Gens d’images 2019
Stéphane Lavoué reçoit le Prix Niépce Gens d’images 2018
Olivier Culmann reçoit le Prix Niépce 2017

À VENIR :

lun03jul(jul 3)10 h 00 mindim24sep(sep 24)19 h 00 minLes Rencontres d'Arles 2023Un état de conscienceLes Rencontres d'Arles, 32, rue du Docteur Fanton 13200 Arles


Nombre de vue(s) : 500
01460
Ericka Weidmann
Après des études d'Arts Appliqués et de photographie, elle rejoint un magazine en ligne consacré à la photo en tant que directeur artistique, poste qu'elle occupera pendant 10 ans. En 2010, elle s'installe comme DA en indépendant. En parallèle, elle devient responsable éditorial pour Le Journal de la Photographie et c'est en septembre 2013 qu'elle co-fonde le quotidien L’Oeil de la Photographie pour lequel elle est rédactrice en chef jusqu'en septembre 2016 avant de fonder 9 Lives magazine ! Ericka Weidmann est également journaliste pigiste pour d'autres médias.

You may also like

En voir plus dans News