L'InterviewNewsPhoto

Parlement de la Photographie 2024 : Quel avenir pour les archives photographiques de presse ?
Entretien avec Françoise Denoyelle et Marie-Eve Bouillon

Temps de lecture estimé : 3mins

Pour la quatrième année consécutive, 9 Lives magazine poursuit son partenariat avec le ministère de la Culture dans le cadre de la cinquième édition du Parlement de la Photographie, qui se déroulera les 5 et 6 juin prochains. Chaque jour, nous vous dévoilerons les différentes thématiques explorées à travers de courts entretiens. Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir deux intervenantes de la table ronde « Quel avenir pour les archives photographiques de presse ? » avec l’historienne Françoise Denoyelle et Marie-Eve Bouillon, chargée de mission photographie aux Archives nationales.

Les archives de presse sont devenues l’un des champs les plus féconds de l’historiographie contemporaine, mais revêtent bien d’autres intérêts et enjeux en particulier pour les photographies détenues dans ces fonds. Leur devenir lors d’un changement de propriétaire, d’un déménagement ou d’un arrêt du titre génère des donations ou des dépôts, voire parfois des opérations de sauvetage in extrémis. Les archives de presse conservées par la Bibliothèque nationale de France, les Archives nationales ou par la Bibliothèque historique de la Ville de Paris témoignent de ces histoires, leur conservation et leur accessibilité rappelant ce que ces fonds induisent en matière de superficie de stockage, d’indexation et de valorisation pour ces opérateurs publics en charge de leur préservation.

Pour nous présenter cette thématique spécifique, Marie-Eve Bouillon, docteure en histoire et chargée de mission photographie aux Archives nationales et Françoise Denoyelle, historienne de la photographie ont répondu à nos questions.

Ici, Françoise Denoyelle nous précise que ces archives spécifiques de presse comptent trois types de fonds : ceux qui proviennent des agences de presse, des journaux et ceux qui proviennent des photographes. Ces différents fonds sont conservés dans des bibliothèques, comme la BnF, les Archives nationales ou encore dans les musées. Les Archives nationales conservent une trentaine de fonds issus d’organes de presse, d’agence et de journaux. Leur rôle est une conservation sur le temps, long pour être analysés par les chercheurs mais aussi pour être consultés librement et gratuitement par tous les citoyens qui le souhaitent. Récemment, à l’occasion de leur déménagement, le journal Libération a confié ses fonds aux Archives nationales pour patrimonialiser leurs archives.

https://www.archives-nationales.culture.gouv.fr/

INFORMATIONS PRATIQUES
Le Parlement de la photographie vous propose deux jours de rencontres, les 5 et 6 juin 2024 au Palais de Tokyo et accessibles en ligne

Vous souhaitez suivre la table ronde « Quel avenir pour les archives photographiques de presse ? ».
📅 Rendez-vous le 6 juin 2024 à 10h45 (Durée 1h30)

Avec : Marie-Eve Bouillon (docteure en histoire et chargée de mission photographie aux Archives nationales), Bérengère de l’Épine (Responsable du département des Photographies, Bibliothèque historique de la Ville de Paris),  Dominique Versavel (cheffe du service de la photographie, Bibliothèque nationale de France) et Françoise Denoyelle, historienne de la photographie.
Modération : Christine Coste, journaliste au Journal des arts et à L’Œil Magazine

mer05jui(jui 5)9 h 00 minjeu06(jui 6)18 h 00 min5e édition du Parlement de la photographie : Penser ensemble le futur de la photographiePalais de Tokyo, 13 Avenue du Président Wilson, 75116 Paris


>>> INSCRIVEZ VOUS : https://parlementdelaphoto2024.eventmaker.io/fr

Photo de couverture : © Nolwenn Brod, de la série Riverrun, 2023

Ericka Weidmann
Après des études d'Arts Appliqués et de photographie, elle rejoint un magazine en ligne consacré à la photo en tant que directeur artistique, poste qu'elle occupera pendant 10 ans. En 2010, elle s'installe comme DA en indépendant. En parallèle, elle devient responsable éditorial pour Le Journal de la Photographie et c'est en septembre 2013 qu'elle co-fonde le quotidien L’Oeil de la Photographie pour lequel elle est rédactrice en chef jusqu'en septembre 2016 avant de fonder 9 Lives magazine ! Ericka Weidmann est également journaliste pigiste pour d'autres médias.

You may also like

News

L’IA dépassée par la réalité

Chaque année, les 1839 Awards récompensent des photographes du monde entier dans plusieurs sections dans la catégorie amateur et professionnelle. Les lauréats ...

En voir plus dans L'Interview