Temps de lecture : 1 minute et 20 secondes

L’Austria Kunstforum de Vienne a inauguré le 14 février dernier, une exposition monographique de l’artiste américain de Man Ray, de son vrai nom Emmanuel Radnitzky. Curatée par Lisa Ortner-Krei, l’expo, sobrement intitulée « Man Ray », réunit une sélection de 150 œuvres clefs en provenance de collections du monde entier. Celui que l’on connait pour ses photographies surréalistes, photogrammes ou autres somatisations était également  peintre, dessinateur, designer, réalisateur de films et d’objets, auteur… Cette exposition dresse le portrait de complexe de l’artiste.

Peintures, photographies, objets, œuvres sur papier, collages et films expérimentaux aidant ainsi à retracer et à comprendre les contours d’une personnalité artistique énigmatique, complexe et avant-gardiste qui, à la suite de et en complicité amicale avec Marcel Duchamp, devait jeter les bases de ce que nous considérons aujourd’hui comme « art ».

Tout au long de sa carrière, Man Ray explora d’innombrables médiums et techniques artistiques dans une approche volontairement inventive et ludique. Dans son autobiographie, parue en 1963, il écrivait notamment :

« … l’instrument était sans importance – on pouvait toujours réconcilier le sujet avec les moyens et obtenir un résultat intéressant (…) On devrait toujours être supérieur à ses limites, faire appel à son imagination, et être inventif. »

Tandis que le Man Ray photographe est omniprésent dans l’historiographie sur le dadaïsme et le surréalisme, le Man Ray « artiste total » n’a fait que récemment l’objet d’études et de recherches approfondies. Ses multiples talents ne furent pas seulement liés aux médiums les plus divers auxquels il fit appel, mais découlaient également de l’effervescence artistique qu’il trouvait dans les deux grandes capitales de l’art du XXe siècle – Paris et New York – et dans lesquelles il séjourna alternativement. L’exposition du Kunstforum vise ainsi à mettre en lumière le « Man Ray, artiste total » en questionnant les dimensions habituelles de sa démarche, reconsidérée dans sa intégralité, telles que proximité et distance entre créativité et « physicalité » masculine et féminine et leur mise en œuvre dans son travail. L’exposition met également en lumière la figure du Man Ray « ami de chacun qui était quelqu’un », adepte des meilleurs cercles de la société, prototype de l’artiste de réseau et d’influence.

INFORMATIONS PRATIQUES
Man Ray
Du 14 février au 26 juin 2018
Bank Austria Kunstforum Wien
Freyung 8
1010 
Vienne, Autriche
https://www.kunstforumwien.at/de/ausstellungen/hauptausstellungen/247/man-ray

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Captcha loading...

X
X