L'InterviewNewsPhoto

Parlement de la Photographie 2021 : La critique photographique est-elle en crise ?
Entretien avec Étienne Hatt

Temps de lecture estimé : 3mins

Dans le cadre de la seconde édition du Parlement de la Photographie organisée par le Ministère de la Culture en partenariat avec 9 Lives, AOC, ArtPress et Fisheye – et coordonnée par Véronique Prugnaud (The Eyes) – qui se déroulera les 5 et 6 mai prochains, nous vous dévoilons, chaque jour, les différentes thématiques explorées en de courts entretiens effectués avec un·e ou plusieurs intervenant·es. Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir la table ronde consacrée à la critique photographique, avec Étienne Hatt, journaliste critique et rédacteur en chef adjoint d’Artpress.

Une photographie est plus qu’une simple représentation.

La critique photographique est, selon Etienne Hatt, à distinguer de la critique d’art dans son ensemble. La critique photographique tente de cerner des enjeux plus spécifiques au médium.
Quand on regarde l’Histoire de la critique photographique en France, on situe son âge d’or à la fin du XXème siècle, elle a participé à la reconnaissance de la photographie en France. Elle a été le fait d’institutions, de galeries et de festivals, mais aussi d’auteurs : des philosophes comme Roland Barthes, qui ont fait de la photographie un objet théorique. Il y avait également beaucoup d’auteurs critiques faisant de la photographie un objet critique traversé par différentes questions. Au cœur des questionnements que la critique a su explorer : la place de la photographie française sur la scène internationale face à l’écriture américaine très présente ou encore la place de la photographie au sein même de l’art contemporain.
Si le siècle passé a été riche en réflexion, on assiste à des débats actuels moins intenses. Est-ce lié à la critique en général, ou est-ce plus interne à la photographie ? La critique n’aurait peut-être pas su renouveler ses outils d’analyses face à une révolution numérique ? …
Ce sont différentes hypothèses qui seront soulevées lors de cette table ronde.

INFORMATIONS PRATIQUES
Le Parlement de la photographie vous propose deux jours de rencontres accessibles en ligne depuis l’INHA, avec l’outil Livestorm.

Vous souhaitez suivre la présentation “La critique photographique est-elle en crise ? ”
📅 Rendez-vous le 5 mai 2021 de 14h à 15h.

En France, de nombreux titres spécialisés ou généralistes parlent de photographie. Il est pourtant parfois question de crise de la critique photographique. Comment expliquer ce paradoxe ? Les maux dont elle souffrirait seraient-ils les mêmes que ceux qui affecteraient la critique d’art ? Ou bien la critique photographique n’aurait-elle pas réussi, dans son champ spécifique, à renouveler ses fins et ses moyens ?

Modéré par Étienne Hatt, journaliste et critique, rédacteur en chef adjoint d’artpress
Avec Anne Bertrand, historienne de l’art et critique, Michel Poivert, historien de l’art et de la photographie et Fabien Ribéry, enseignant et critique.

mer05mai(mai 5)9 h 00 minjeu06(mai 6)18 h 00 minLa sélection de la RédactionVirtual Event2ème édition du Parlement de la Photographie : Demain, la photographie au défi de la transition !Type d'événement:Conférence,Photographie


>>> INSCRIVEZ VOUS : https://app.livestorm.co/ministere-de-la-culture/parlement-de-la-photographie

Ericka Weidmann
Après des études d'Arts Appliqués et de photographie, elle rejoint un magazine en ligne consacré à la photo en tant que directeur artistique, poste qu'elle occupera pendant 10 ans. En 2010, elle s'installe comme DA en indépendant. En parallèle, elle devient responsable éditorial pour Le Journal de la Photographie et c'est en septembre 2013 qu'elle co-fonde le quotidien L’Oeil de la Photographie pour lequel elle est rédactrice en chef jusqu'en septembre 2016 avant de fonder 9 Lives magazine ! Ericka Weidmann est également journaliste pigiste pour d'autres médias.

You may also like

En voir plus dans L'Interview