Temps de lecture estimé : 4mins

Les fêtes de fin d’année approchent, l’occasion de (se) faire des cadeaux ! Après Signatures, maison de photographes, avec sa vente One to One (qui court jusqu’à samedi), c’est au tour de la Galerie VU’, de proposer une vente exceptionnelle de tirages. Ici ce sont des œuvres issues des archives personnelles d’une toute petite sélection de photographes de l’agence VU’ qui sont mises en vente de 120 à 240€ ! De quoi se faire plaisir à tout petit prix.

L’agence VU’ a demandé à quatre photographes de se plonger dans leurs archives personnelles afin de confier une sélection de tirages à la Galerie pour organiser des journées exceptionnelles de ventes “cadeau”. Dès aujourd’hui et jusqu’au 18 décembre, découvrez ce que Bruno Boudjelal, Pia Elizondo, Françoise Huguier et Anne Rearick ont choisi parmi leurs fonds personnels. L’occasion de repartir avec des tirages de grands noms de la photographie contemporaine à des prix exceptionnels, allant de 120 à 240 euros.

© Bruno Boudjelal /VU’

© Bruno Boudjelal /VU’

Photographe franco-algérien, membre de l’Agence VU’, Bruno Boudjelal vit et travaille entre Paris et l’Afrique. Né à Montreuil en 1961, Bruno Boudjelal pratique la photographie comme un mode de vie qui interroge sans cesse sa propre identité et nous confronte à la nôtre. En 1993, il part sur les traces de ses origines paternelles en Algérie. Cette découverte sera le point de départ de 10 ans d’explorations qui l’amènent, entre carnet de voyage et témoignage, à passer du noir et blanc à la couleur, et à assumer la subjectivité de son point de vue. Il élargit par la suite les frontières de ce voyage et de cette aventure à d’autres territoires – éloignés ou non – et témoigne notamment du panafricanisme.

© Anne Rearick / VU’

Photographe américaine, membre de l’Agence VU’ depuis 1993, Anne Rearick vit et travaille à Gloucester (Massachusetts, USA). Diplômée des Beaux-Arts du Massachusetts College of Art en 1990, Anne Rearick exerce depuis lors à la fois comme professeure et comme photographe. Dans la grande tradition de la photographie documentaire américaine à laquelle elle adjoint sa singularité, elle travaille sur des sujets au long cours, approfondissant les relations avec les gens et les lieux qu’elle saisit au fil du temps. Sa photographie dépeint l’expérience quotidienne des univers dans lesquelles elle s’immerge, et qu’elle célèbre avec délicatesse. Aux États-Unis, en Afrique du Sud comme au Pays basque, Anne Rearick porte ce même regard généreux sur les êtres pour donner des images qui veulent, avant tout, dire le plaisir de l’instant et la qualité de la rencontre.

Photographe française, membre de l’Agence VU’, Françoise Huguier travaille et vit principalement à Paris. En parallèle des mondes de la politique, de la culture, et surtout de la mode qu’elle documente à partir de 1976, c’est le monde comme territoire de rencontres que Françoise Huguier commence à sillonner à la fin des années 1980. Que ce soit en Europe, en Afrique ou en Asie, elle y porte le même œil singulier et graphique qui ne manque jamais d’humour. De la photographie de mode au reportage, de l’instantané aux mises en scène, la photographie de Françoise Huguier documente et révèle la diversité du monde, de ses territoires et sociétés.

© Pia Elizondo / VU’

Photographe mexicaine, Pía Elizondo vit en France depuis 2003. Après des études de philosophie et une approche autodidacte de la photographie, elle obtient en 2012 un master de l’École Nationale Supérieure de Photographie (Arles). Depuis le début de sa pratique photographique en 1993, elle a pris part à de nombreuses expositions individuelles et collectives à travers le monde. Auteure de plusieurs monographies, elle est par deux fois lauréate de la Bourse du SNC (Sistema Nacional de Creadores) au Mexique.

INFOS PRATIQUES
Du 2 au 18 décembre 2021
Ouverture du mercredi au vendredi de 12:30 à 18:30 et le samedi de 14:00 à 18:30
Galerie VU’
Hôtel Paul Delaroche
58 rue Saint Lazare – 75009 Paris
https://galerievu.com/

Ericka Weidmann
Après des études d'Arts Appliqués et de photographie, elle rejoint un magazine en ligne consacré à la photo en tant que directeur artistique, poste qu'elle occupera pendant 10 ans. En 2010, elle s'installe comme DA en indépendant. En parallèle, elle devient responsable éditorial pour Le Journal de la Photographie et c'est en septembre 2013 qu'elle co-fonde le quotidien L’Oeil de la Photographie pour lequel elle est rédactrice en chef jusqu'en septembre 2016 avant de fonder 9 Lives magazine ! Ericka Weidmann est également journaliste pigiste pour d'autres médias.

You may also like

En voir plus dans News