Temps de lecture estimé : 2mins

Le 16 janvier dernier, l’exposition « Une infime distance » du photographe américain Nicholas Nixon, fermait ses portes au public à la Galerie Le Château d’Eau. C’était la première fois que l’on pouvait découvrir, en France, l’intégralité de sa célèbre série « Brown Sisters », un corpus de 46 tirages de portraits des quatre sœurs Brown réalisés entre 1975 et 2020. Etaient également présenter des extraits de ses différentes séries, dont de nombreux inédits. À la suite de cette première exposition monographique française, Nicholas Nixon a souhaité faire don de trois tirages à la Galerie Le Château d’Eau.

Nicholas Nixon, figure emblématique de la photographie documentaire américaine, a exposé à trois reprises au MoMA de New York. Il est particulièrement connu pour avoir réalisé la série des « Brown Sisters », des photographies de son épouse et ses sœurs réalisées chaque année depuis 1975.
« Une infime distance » fut la première exposition majeure en France de Nicholas Nixon, composée de l’intégralité de sa série phare et d’extraits de séries photographiques et des inédits !

Nicholas Nixon a souhaité faire don de trois de ses tirages à la Galerie du Château d’Eau :

John Royston, Easton, Massachusetts, 2006 © Nicholas Nixon

Longwood Mall, Brookline, Massachusetts,2019 © Nicholas Nixon

Détail du Portrait de Miss Alice Kurtz de Thomas Eakins, Harvard Art Museum, Cambridge, 2016 © Nicholas Nixon

Ces trois œuvres viennent rejoindre les deux acquisitions du Château d’Eau, pour le compte de la Mairie de Toulouse, à savoir Savignac de Miremont, 2012 et Bebe et moi, Brookline, Massachusetts, 2011

mer03nov(nov 3)13 h 00 min2022dim16jan(jan 16)19 h 00 minUne infime distanceNicholas NixonLe Château d’Eau - Pôle photographique de Toulouse, 1, Place Laganne 31300 ToulouseType d'événement:Exposition,Photographie

Ericka Weidmann
Après des études d'Arts Appliqués et de photographie, elle rejoint un magazine en ligne consacré à la photo en tant que directeur artistique, poste qu'elle occupera pendant 10 ans. En 2010, elle s'installe comme DA en indépendant. En parallèle, elle devient responsable éditorial pour Le Journal de la Photographie et c'est en septembre 2013 qu'elle co-fonde le quotidien L’Oeil de la Photographie pour lequel elle est rédactrice en chef jusqu'en septembre 2016 avant de fonder 9 Lives magazine ! Ericka Weidmann est également journaliste pigiste pour d'autres médias.

You may also like

En voir plus dans News