Temps de lecture estimé : 3mins

Pour la cinquième année consécutive, le Prix Maison Ruinart, soutenu par Picto Foundation pour la production d’une exposition, récompense un·e artiste émergent·e qui sera exposé·e à l’occasion du salon Paris Photo dans le secteur Curiosa, une section entièrement dédiée à l’émergence. Cette année, c’est la photographe française Constance Nouvel qui est récompensée. Nous retrouverons sa série « Mirée » au Grand Palais Ephémère du 9 au 12 novembre prochain et en parallèle à la la Galerie In Situ-fabienne leclerc à Romainville (93).

Mirées (craie), 2023 © Constance Nouvel – Courtesy de la Galerie In Situ – fabienne leclerc

Suite à sa résidence en Champagne cet été, Constance Nouvel a réalisé la série Mirées, composée d’une dizaine d’images prises dans différents sites de la région. Un relevé photographique volontairement décalé qui donne à voir des paysages qui n’en sont peut-être pas, une nature à reconstruire et à réinventer à partir de détails. Des images traduisant une réalité empreinte d’imaginaire et engageant la pensée de celles et ceux qui les regardent.
Évocation du territoire, de la terre et des strates qui la composent, mais aussi révélation quasi abstraite de détails nous invitant à regarder avec plus d’attention.

Mirées (dimensionnel)), 2023 © Constance Nouvel – Courtesy de la Galerie In Situ – fabienne leclerc

Diplômée de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris, Constance Nouvel développe depuis 2010 un ensemble d’oeuvres photographiques qui évoluent dans un langage expérimental, entre mise en forme et spatialisation des images. Elle transforme des vues de paysages, des images d’éléments naturels, des fragments de décors ou des matériaux, par une série d’interventions qui sont autant de gestes interrogeant son médium. En associant sa pratique de la photographie à celle du dessin ou de l’installation, elle emmène le spectateur dans des espaces à la fois physiques et mentaux évocateurs d’imaginaires.
Son travail a notamment été présenté au Centre Pompidou Metz (2023), au Jeu de paume (2022) ou aux Rencontres d’Arles dans le cadre du Prix Découvertes (2017). Elle a reçu le soutien de la Fondation des Artistes et de la Région Ile-de-France pour la réalisation d’un cycle de trois expositions à la Galerie In Situ (2019), au centre d’art Le Point du Jour (2019) et au Centre Photographique d’Île-de-France (2020).

INFORMATIONS PRATIQUES

jeu09nov(nov 9)10 h 00 mindim12(nov 12)19 h 00 minParis Photo 2023Grand Palais Ephémère, Champs de Mars - 75008 Paris OrganisateurParis Photo - Reed Expositions


https://www.parisphoto.com/

Ericka Weidmann
Après des études d'Arts Appliqués et de photographie, elle rejoint un magazine en ligne consacré à la photo en tant que directeur artistique, poste qu'elle occupera pendant 10 ans. En 2010, elle s'installe comme DA en indépendant. En parallèle, elle devient responsable éditorial pour Le Journal de la Photographie et c'est en septembre 2013 qu'elle co-fonde le quotidien L’Oeil de la Photographie pour lequel elle est rédactrice en chef jusqu'en septembre 2016 avant de fonder 9 Lives magazine ! Ericka Weidmann est également journaliste pigiste pour d'autres médias.

You may also like

News

L’heure est à la censure !

Dans notre édition de mercredi dernier, nous vous annoncions la dégradation d’une exposition en plein air du collectif item dans le cadre ...

En voir plus dans Evénements