Temps de lecture : 1 minute et 27 secondes

Suite à l’appel à candidature, le Prix Sophot dévoile ses deux lauréats, il s’agit du français Christophe Hargoues pour son reportage sur des patients atteints de maladies dégénératives lourdes intitulé « EXTRA/ordinaire » et du britannique Chris Leslie qui documente avec « Disappearing Glasgow » la destructions des tours HLM de Glasgow.

Les deux lauréats seront exposés à la galerie FAIT & CAUSE du 16 mai au 13 juillet 2017.
contact@sophot.com
http://www.sophot.com

« EXTRA/ordinaire »
Christophe Hargoues
Reportage réalisé en France entre 2012 et 2016

Sans faire abstraction de ce qu’est leur quotidien et de la vie de l’établissement, le photographe propose à onze patients d’une résidence entièrement médicalisée, tous atteints de maladies dégénératives lourdes, de se mettre en scène, nous révélant ainsi un souhait, une passion, une vérité cachée.

« Disappearing Glasgow »
Chris Leslie
Reportage réalisé au Royaume Uni entre 2007 et 2016

Depuis 2006, la destruction de tours d’habitation, HLM, a transformé de façon radicale la physionomie de la ville de Glasgow. Des communautés entières ont été dispersées. Le photographe poursuit son reportage autour de cette phase de régénération/démolition de sa ville natale depuis neuf ans.

Six photographes finalistes ont été remarqués par le jury :

Cyrille Bernon : « IDOMENI – Une enfance dans les camps » (Europe)
5 000 enfants sur 13 000 réfugiés ont survécu dans la boue et le froid dans le camp de la honte : le camp d’Idomeni, au nord de la Grèce…

Pierre Faure : « En Silence » (France)
La précarité n’épargne pas le milieu rural. Jean-Paul, paysan du Cantal, relativement isolé, survit difficilement, seul dans sa ferme.

Valérie Leonard : « Black Hell » (Inde)
Dans l’Etat du Jharkhand, la vallée de Damodar est un enfer sur terre. Les mines de charbon à ciel ouvert y ont remplacé la forêt. La pollution environnementale et les conditions de travail sont épouvantables.

Gilles Mercier : « Zona de Alb » (Roumanie)
Ouvert dans les années 30, Tichilesti, petit village proche du Delta du Danube, est un lieu d’exil pour les personnes atteintes de la lèpre et demeure à l’heure actuelle leur terre d’accueil.

Hubert Sacksteder : « Domicile : Cimetière » (Philippines)
Le North Cemetery à Manille, aménagé en 1904, est certes un lieu pour les morts, mais également un lieu de vie. Il compte près de deux mille habitants.

Jin TIAN : « L’orphelin de la Chine » (Chine)
L’orphelinat Ai Zhi Jia dans la province de Nanyang abrite misérablement des enfants abandonnés en raison d’un handicap ou d’une maladie grave.

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Captcha loading...

X
X