Temps de lecture : 1 minute et 57 secondes

Le Qatar museums présente la première retrospective au moyen-orient de l’artiste JR. L’exposition « Répertoire » qui rassemble 6 de ses série est inaugurée aujourd’hui, le 8 mars. A l’occasion de la journée internationale de la femme l’expo met à l’honneur son travail le plus connu : « Women Are Heroes ».

Artiste incontournable de la scène internationale contemporaine, JR est connu à la fois pour sa signature singulière mais également pour son engagement politique et social à travers des installations monumentales dans l’espace public, des photos ou encore des vidéos.

« Women Are Heroes » (2008)

En hommage à celles qui occupent un rôle essentiel dans toutes les sociétés, mais qui sont les principales victimes des guerres, des crimes, des viols ou des fanatismes politiques et religieux, JR a habillé l’extérieur d’une favela avec ses immenses photos de visages et de regards de femmes, réunissant subitement la colline et le village dans un regard féminin.

« Face 2 Face » (2007)

Des milliers de portraits d’Israéliens et de Palestiniens sont collés dans des formats monumentaux des deux côtés du mur de séparation. De chaque côté du mur, chacun est ainsi est confronté à son « jumeau », mettant en perspective l’idée que ces hommes et ces femmes partagent bien plus qu’ils ne l’imaginent.

« The Inside Out Project » (2011)

Le 2 Mars 2011, lors de la Conférence TED à Long Beach, en Californie, JR a appelé à la création d’un projet d’art global – Inside Out Project (IOP) – inspiré par ses collages de rue grand format. Le concept du projet est de donner à chacun la possibilité de partager avec le monde son portrait et un message, transformé en oeuvre d’art par l’action du collage. Plus de 300000 posters ont ainsi été envoyés dans plus de 130 pays. Depuis 2011, le projet « Inside Out » agit comme un baromètre du statut de l’image et du portrait dans le monde : un simple selfie dans certains pays, une arme pour la démocratie dans d’autres.

« Ellis » (2015)

Dirigé par JR, ce film met en scène Robert De Niro déambulant dans l’hôpital d’Ellis Island à New York et racontant l’histoire de ces centaines de milliers de migrants anonymes qui ont fait l’Amérique, en écho à l’actualité du sujet.

« Rio de Janeiro Olympic Games » (2016)

JR photographie des athlètes dont l’identité s’efface derrière le « geste parfait » d’une discipline olympique reconnaissable au premier coup d’oeil. Plutôt que de travailler avec des athlètes starisés grâce à leurs performances, JR s’intéresse à ces athlètes peu connus mais qui subliment la gestuelle sportive.
Les images obtenues sont installées en noir et blanc sur des échafaudages de très grande taille qui font partie intégrante du
dispositif. Eux seuls sont capables de soutenir le gigantisme de l’image. L’installation offre une multiplicité de points de vue dans la ville, de près ou de très loin.

« The Louvre, Paris » (2016)

JR a été invité par le Musée du Louvre à transformer l’un de ses aspect les plus reconnaissables : la pyramide du Louvre. En faisant littéralement disparaitre la structure par une anamorphose du palais, l’artiste métamorphose le bâtiment, créant une illusion qui le rapporte à son ancienne configuration, tout en questionnant la fonction du monument à l’origine de sa création.

EXPOSITION
Répertoire
JR
Du 9 mars au 31 mai 2017 à la
QM gallery Katara
QM Tower
P.O Box 2777
Doha – State Of Qatar
http://www.jr-art.net

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Captcha loading...

X
X