Temps de lecture estimé : 3mins

Luc © Éric Nehr

Le nom du premier lauréat du Prix Photographie & Philosophie vient d’être dévoilé par le CRP/ Centre régional de la photographie Hauts-de-France et les Rencontres Inattendues, festival de musiques et philosophies de Tournai, il s’agit du photographe Éric Nehr pour sa série « Il corpo Nella Lotta »* qui questionne la normativité de la beauté corporelle en écho à la 14ème édition du festival initulée « Que peut le corps ? ». En tant que lauréat Éric Nehr va recevoir une dotation de 4000 euros et bénéficier d’une exposition produite par le CRP/ dans le cadre du festival de musique qui aura lieu à la fin de l’été.

À gauche : Two Tom | À droite : Nina © Éric Nehr

« Dans cette série en cours de création, j’interroge la normativité de la beauté corporelle. Il s’agit ici justement de questionner ces limites imposées entre perfection et déformation. J’entends donc remettre en se les notions de normalité et d’anomalie, qui régissent l’esthétique du corps en Occident ».
Éric Nehr

Né en 1964, Eric Nehr vit et travaille à Paris. Il a étudié la photographie dès son plus jeune âge à Saint-Luc Tournai puis à l’école des Arts de l’image à Bruxelles.
Il développe depuis la fin des années 1990 une recherche photographique autour du portrait, explorant la notion d’altérité et de beauté dans nos sociétés.
Il choisit pour cela des modèles de femmes et d’hommes présentant des particularités physiques qu’il photographie en studio. Il y a dans son oeuvre photographique une dimension fortement picturale. L’histoire de l’art irrigue ses différentes séries de portraits, notamment l’art de la Renaissance et ses maîtres anciens qu’il a longuement observés et admirés.
Durant les années 2010, il photographie des personnes souffrant d’albinisme. Ce travail donne lieu à deux expositions personnelles emblématiques Rose Blessé à la Galerie Anne Barrault à Paris et Bouton d’or au CRP/ Centre régional de la photographie Hauts-de-France.
En 2017, il obtient le soutien du CNAP – Centre National des Arts Plastiques pour son documentaire Hypernuit ayant pour sujet certains moines, religieux soumis à la clôture au Monastère Saint-André de Clerlande, Prieuré bénédictin à Ottignies-Louvain-La-Neuve.

Le jury était composé de Pascal Chabot (Philosophe, commissaire du Festival Les Rencontres Inattendues), Audrey Hoareau (Directrice du CRP/ et commissaire d’exposition), Aurélia Marcadier (Directrice du festival PhotoSaintGermain, Paris), Reza Rosier (Collectionneur et mécène) et Pascale Seys (Philosophe).

* « Scritti corsari » Pier Paolo Pasolini

Ericka Weidmann
Après des études d'Arts Appliqués et de photographie, elle rejoint un magazine en ligne consacré à la photo en tant que directeur artistique, poste qu'elle occupera pendant 10 ans. En 2010, elle s'installe comme DA en indépendant. En parallèle, elle devient responsable éditorial pour Le Journal de la Photographie et c'est en septembre 2013 qu'elle co-fonde le quotidien L’Oeil de la Photographie pour lequel elle est rédactrice en chef jusqu'en septembre 2016 avant de fonder 9 Lives magazine ! Ericka Weidmann est également journaliste pigiste pour d'autres médias.

You may also like

En voir plus dans News