Temps de lecture : 1 minute et 31 secondes

Qui est Photographe ? C’est le thème de cette treizième édition du festival des Promenades Photographiques de Vendôme qui a ouvert ses portes le 24 juin dernier. Odile Andrieu, la Directrice artistique de la manifestation, se bat chaque année pour qu’une nouvelle édition puisse voir le jour, le sursis perpétuel que subit la culture, n’en détruit pas moins la passion. Alors jusqu’au 3 septembre, le festival vous fait la promesse du voyage, vous aurez le plaisir de déambuler sur les cinq continents à travers une vingtaine d’expositions…

Au programme de cette édition 2017, ce sont 23 expositions à visiter, au Musée du Vendôme on découvre l’œuvre photographique de Jean Baudrillard, aspect complémentaire de son oeuvre littéraire, elle questionne l’objet photographique. L’objet est montré dans une apparente simplicité, silencieuse, qui sera admise comme un instant donné, au sens de l’offrande, à la réflexion, proposée au regard sans prétention d’information, chacun en aura sa propre lecture.

Une très grande partie de la programmation du festival est présentée au Petit Manège Rochambeau, des polaroïds des road-trip de Marion Dubier-Clark à la vie nocturne de Dakar d’Ulrich Lebeuf en passant par le reportage sur l’exploitation du bois congolais de Leonora Baumann et Etienne Maury, ou encore la scène émergente internationale… Au fil des propositions curatoriales et éditoriales, des lieux, les expositions se succèdent mais ne se ressemblent pas…

On retrouve à la Chapelle Saint-Jacques, deux artistes : le premier est un photographe américain, il s’appelle Peter Brown Leighton. Avec sa série « Plutonium Bast », il évoque le déploiement des possibilités de la photographie et de la tendance de la société à se réinventer culturellement. Comme il l’explique « Les photographies n’ont jamais été et ne seront jamais des représentations sans faille du monde qui nous entoure, seulement des approximations« . Le second photographe est Benoît Luisière, avec sa série « Devenir mon voisin ». Entre photographie et performance, l’artiste français se met dans la peau des autres, les autres se sont les habitants de sa petite ville. « Je propose à des personnes que je rencontre quotidiennement d’échanger leurs habits contre mon appareil photo. Ainsi je deviens quelqu’un d’autre pour un instant ; et cet Autre me photographie à sa place. »

Enfin, au marché couvert, une chronique vous propose un voyage dans le passé avec Chronique Photographique de Vendôme entre 1900 et 1956. Il s’agit d’une plongé dans l’histoire et de la mémoire de la vie Vendômoise…

Vous retrouverez le détail du programme sur le site du festival. Bonnes Promenades !

INFORMATIONS PRATIQUES
Les Promenades Photographiques de Vendôme
Du 24 juin au 3 septembre 2017
41000 Vendôme
http://promenadesphotographiques.com

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Captcha loading...

X
X