Temps de lecture : 1 minute et 2 secondes

L’exposition Ma Samaritaine est inaugurée ce soir à Paris. Pour cette quatrième édition, ce sont 10 artistes du Fresnoy (Studio national des arts contemporains) qui ont porté leur regard, sous la houlette de Christian Caujolle – responsable du projet et commissaire de l’exposition – sur ce lieu mythique en pleine rénovation.

Mêlant médium photographique et art vidéo, les dix auteurs ont eu pour mission de faire dialoguer leur projet artistique avec la mutation de la Samaritaine. Depuis 4 ans, le projet Ma Samaritaine suit l’évolution de cette transformation monumentale, 4 ans de mémoire visuelle au travers de projets artistiques photographiques, en attendant l’ouverture du nouveau bâtiment. La vraie révolution de cette nouvelle édition est l’introduction de l’image animée :
« Signe des temps, évolution du statut de l’image, une institution aussi en pointe que Le Fresnoy a vu, au fil des ans, ses étudiants se passionner de plus en plus pour la vidéo et les installations. Délaisser un peu l’image fixe, avant d’y revenir partiellement par la récupération des procédés historiques. Cette nouvelle étape visuelle, qui est tout aussi éclectique dans la sélection des artistes qu’en ce qui concerne la photographie au cours des dernières années insiste sur la dimension très contemporaine du projet. Celui du bâtiment comme celui des regards que nous souhaitons porter sur lui. » Christian Caujolle

Les photographies de David de Beyter, Anaïs Boudot, Kai-Chun Chiang, Jannick Guillou, Hanako Murakami et Baptiste Rabichon habilleront les palissades et les vitrines de la Samaritaine. Les oeuvres vidéo de Dmitri Makhomet, Enrique Ramirez, Momoko Seto, et Dorothée Smith seront quant à elles présentées à la Maison du projet.

EXPOSITION
Ma samaritaine 2016
A partir du 4 novembre 2016
67-83 rue de Rivoli
8-10 rue du Pont-Neuf
75001 Paris
Entrée libre

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Captcha loading...

X
X