Temps de lecture : 1 minute et 17 secondes

Un anniversaire qui manque de pep’s et d’audace, heureusement que la nouvelle campagne de Pernod Ricard « Mindset » confiée à l’artiste sénégalais Omar Victor Diop apporte un peu de flamboyance dans les allées très feutrées du Grand Palais. L’artiste qui s’est fait connaitre ici avec sa série « Diaspora »aux Rencontres d’Arles et au regretté Photoquai, rejoue avec subtilité les postures de domination coloniale pour réhabiliter de grandes figures oubliées des manuels d’histoire. Autodidacte, il est venu à la photographie après un passage dans l’audit pour de grands groupes internationaux.

Cette fois il s’est immergé dans la culture du groupe Pernod Ricard, axant son projet sur les filiales africaines. Fierté d’appartenance et valeurs de partage sont les dominantes de cette carte blanche spéciale Afrique. Les 17 collaborateurs africains mis en scène selon les codes du portrait qu’on lui connait posent avec un costume à l’effigie d’un collègue ailleurs dans le monde. Un symbole fort qu’il met au goût du jour tout en gardant l’empreinte de la grande tradition du portrait photographique de ses ainés (Seydou Keita, Malik Sidibé..). Une dimension humaine dans un esprit universel, traduite avec l’aide de la styliste Selly Raby Kane qui revisite le Wax.

Ces Afriques matinées d’influences du portrait de l’âge d’or européen nous disent la vitalité et l’esprit d’entreprendre de ce continent particulièrement à l’honneur cette année avec la prochaine foire AKAA ou encore Art Paris au printemps.

Une expérience inédite qui apporte une vraie valeur à la politique de mécénat lancée par Pernod Ricard depuis 1975 avec notamment la constitution d’une collection riche où la photographie contemporaine a une large place.

Ailleurs sur la foire, remarquons les stands de Christophe Gaillard, Suzanne Tarasiève, les galeries V1 (Copenhague) et Dittrich & Schlechtriem (Berlin) avec le duo iconoclaste de Roger Ballen et Asger Carlsen mais globalement une impression très mainstream sans prise de risque (période de crise oblige !) et un leadership confirmé pour ce salon dédié exclusivement au médium photographique. C’est surtout le résultat de l’élection américaine qui alimente les conversations dans le carré d’or dominé par les gros calibres anglo-saxons.

INFORMATIONS :
MINSET
Omar Victor Diop
41è campagne artistique
Paris Photo
Du 10 au 13 novembre 2016
Grand Palais
75008 Paris
http://www.parisphoto.com

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Captcha loading...

X
X