Temps de lecture : 1 minute et 5 secondes

Ceux qui connaissent l’histoire tragique de Virgulino Ferreira da Silva dit Lampiao (La lanterne), héros populaire et bandit brésilien, savent que le Brésil ne fut jamais une terre de paix et de concorde. Et la récente accession au poste suprême du pitre Jair Bolsonaro n’est pas forcément le gage d’une proche accalmie.

L’histoire des conflits sociaux au Brésil est hélas quasiment inconnue des Français. La révolte de l’Armada (1894-1895), la guerre des Canudos (1896-1897), celle du Contestado (1912-1916), l’histoire de la colonne Miguel Costa-Prestes. (1924-1927), l’histoire du coup d’Etat de 1964…
Autant d’événements violents et dramatiques sur lesquels il nous serait bien difficile d’associer la moindre image. Et pourtant elles ne manquent pas.
C’est pourquoi la publication de Conflitos: fotografia e violência política no Brasil – 1889-1964 vient judicieusement combler un vide – un gouffre même. Car pour la première fois, il est enfin possible d’accéder à une histoire photographique – un panorama – des guerres civiles et autres conflits armés qui n’ont cessé d’éclater au cours de la jeune histoire de l’Etat brésilien.
A partir d’images anonymes ou signées – Juan Gutierrez, Flávio de Barros, Claro Jansson -, les centaines de clichés reproduits dans ce catalogue – et provenant de plus de 30 collections privées et publiques – racontent une histoire de la pauvreté, de l’inégalité et de l’oppression sous les tropiques. Le récit de révolutions avortées et de libertés brimées, de rêves et d’utopies brisés !
Un témoignage fascinant et une grande leçon d’histoire, de peines et de photographie…

INFOS PRATIQUES
Conflitos: fotografia e violência política no Brasil – 1889-1964
IMS / Instituto Moreira Salles, 2017
Sous la direction d’Angela Alonso et Heloisa Espada

Format: 22 x 27,5 cm

ISBN: 9788583460442

Portugais

X
X