Temps de lecture : 2 minutes et 32 secondes

Pour sa troisième carte blanche, notre invité de la semaine, le photographe français Nicolas Henry revient sur son impressionnante et monumentale installation présentée place du Palais Royal à l’occasion des 70 ans d’Emmaüs. Il nous raconte l’histoire d’un homme et d’une femme qui font partie de l’exposition… Mais il pousse surtout un coup de gueule sur le manque d’intérêt général pour cette organisation solidaire !

Aujourd’hui c’est le destin qui me questionne, celui de personnes présentes dans mon exposition pour les 70 ans d’Emmaüs, place du palais royal. Nicolas a fait l’affiche de l’exposition, roi d’un jour… Voici son histoire :

« J’ai passé des années dans un monde parallèle, hors de la société… Musicien libertaire, j’ai choisi de vivre une vie radicale, engagée, anarchique, un peu comme un grand voyage.
J’ai été bassiste pour des groupes de rock ou d’électro comme « les Wampas » ou « Sporto Kantes », de longues années durant lesquelles la musique m’a fait vivre des moments de grâce, où j’ai eu le sentiment d’explorer des cosmos et des stratosphères encore inconnus. Quel bonheur c’était d’être capable d’émouvoir les gens et de faire rêver !
Mais les années passant, la vie est devenue compliquée, peut-être un peu trop marginale, au point de s’y perdre. J’ai alors trouvé Emmaüs, grâce à qui j’ai pu me remettre debout, trouver un travail et une nouvelle famille ».

Nicolas est salarié en insertion depuis un an chez Label Emmaüs, le site de e-commerce solidaire d’Emmaüs.

J’aime beaucoup cet homme, il est créatif, cultivé, ingénieux et volontaire. Quelques jours avant l’exposition, il s’est fait virer de son appartement, il vit donc chez une amie qui l’héberge, elle est passée voir l’exposition pour donner quelques nouvelles. Je pense qu’il doit avoir peur de la rue, c’est comme une descente et une montée à ski, cela semble si facile et incontrôlable la dégringolade et tellement difficile de remonter la pente.

J’aimerai parler aussi de Rachelle, elle est venue nous aider tous les jours sur les 3 semaines d’expositions, elle a expliqué aux visiteurs les difficultés de la rue, le respect des SDF, l’humain qui devrait être au centre de toutes les réflexions. Des coups de gueule il y en a eu, pourquoi, n’y a t-il rien dans Libération, dans le monde !? J’appelle les rédactions ! On parle jamais assez d’Emmaüs, c’est dégueulasse, le Président de la République, en s’est même pas déplacé !

Voici son histoire :

« J’étais retraitée depuis peu, ma vie n’était pas particulièrement trépidante…Un jour, j’ai croisé Hendrik au Forum des Halles à Paris. Je l’ai revu plusieurs fois par hasard. Intriguée par ce personnage haut en couleurs, je l’ai invité au cinéma. Je suis tombée petit à petit amoureuse de ce beau « Wanderer » allemand et j’ai décidé de partager sa vie, celle de la rue. J’ai découvert un univers nouveau, aventureux, dur, mais tissé de solidarité et de liberté. De nouvelles valeurs ont donné un sens à ma vie et c’est désormais au service des autres et la tête pleine de rêves qu’on arpente ensemble les chemins du monde, avec notre chien Homère ».

Rachel et Hendrik (et Homère) vivent entre Nice et Paris depuis plus de 5 ans et sont accompagnés par Emmaüs solidarité – à l’Agora – un centre d’accueil de jour rue des Bourdonnais à Paris.

Un matin pendant l’exposition, elle m’appelle pour me dire qu’elle me laisse son chien en garde, elle doit aller à l’hôpital, ils se sont faits attaquer la nuit dernière par un cinglé qui lui a fait de sérieuses entailles avec une barre de fer. La veille c’était un autre qui lui avait mis des coups de pieds pour la dégager de devant sa devanture. Éternelle violence… La voici clopin-clopant qui revient à l’expo et c’est reparti, la voici de nouveau à expliquer aux spectateurs le respect de l’autre. « Nico va te chercher à manger ! Toi aussi tu peux avoir un moment pour toi. Allez ouste ! »

Allez ouste, je vais essayer de faire quelque chose d’utile aujourd’hui …

https://www.nicolashenry.com/

INFORMATIONS PRATIQUES

sam05oct(oct 5)10 h 00 mindim27(oct 27)19 h 00 minEmmaus, le tour d'un mondeNicolas HenryPlace du Palais Royal, Place du Palais Royal 75001 ParisType d'événement:Exposition,Photographie

X
X