Temps de lecture : 1 minute et 47 secondes

L’association IWPA International Women in Photo vient d’annoncer les résultats de son Prix 2020. Avec plus de 600 participantes venues de 70 pays, le jury a choisi la photographe mexicaine Mara Sanchez-Renero comme lauréate de cette nouvelle édition pour son reportage « Iluikak » réalisé à Veracruz. Retrouvez également les noms des finalistes et gagnantes du Prix « Sustainable », Prix Découverte Canon et de la Mention Spéciale IWPA

Prix IWPA 2020

La lauréate du Prix IWPA 2020 est Mara Sanchez-Renero, mexicaine, vivant à Mexico City. Sa série en couleur « ILUIKAK » dénonce l’instabilité socio-politique et l’injustice dans l’état Veracruz au Mexique qui ont fait perdre à la population locale le contact avec ses racines, son héritage et son territoire. Traduit « Près du ciel » ce travail souhaite attirer notre attention sur la relation entre cette réalité et celle de la création photographique, à la fois concrète et abstraite dans son contexte spatio-temporel.

Mara Sanchez-Renero a étudié la photographie à Barcelone, Espagne, où elle a été co-fondatrice du collectif « Malocchio » et « Phacto ». Son travail a été montré dans différents endroits en Europe, aux États-Unis, en Asie, aux Caraïbes, en Amérique latine et en Afrique, y compris dans des salons internationaux de photographie. Elle a été récompensée par plusieurs prix photographiques.

Les Finalistes
  • Ana Maria Arevalo (Vénézuela)
    Sa série « Dias Eternos » (Jours Éternels), nous montre sans filtre des prisonnières vénézuéliennes vivant dans des conditions extrêmes.
  • Tamara Eckhardt (Allemagne)
    Avec sa série « Children of Carrowbrowne » l’artiste attire l’attention sur les conditions hostiles pour la croissance des enfants irlandais issus d’une communauté du voyage nomade.
  • Dina Oganova (Géorgie)
    Photographiés en Géorgie les paysages et portraits de sa série « Me too » et leur silence implacable se veulent une témoignage du harcèlement sexuel.
  • Snezhana von Buedingen (Russie)
    Avec sa série « Meeting Sophie » l’artiste partage son regard sur Sophie, une jeune adolescente atteinte du syndrome de Down.
  • Marta Zgierska (Pologne)
    Par une mise en scène de son propre corps, sa série « Votive Figure » dénonce à la fois le culte et l’oppression du corps féminin par la société contemporaine.

Les autres prix décernés

La photographe espagnole Rosa Rodriguez remporte le Prix Sustainable avec sa série « White Line » . Des images prises dans une nature très peu habitée par l’homme qui nous font voyager et nous sensibilisent à cette nature fragile de la région arctique.
Le Prix Découverte Canon est remis à la franco-argentine Livia Saavedra. Avec un fort rappel à la crise de santé actuelle, sa série « Ebola in Time of War » est un regard sur les travailleurs de la santé et les habitants impliqués dans cette lutte contre la maladie Ebola au Congo.
Enfin, la mention spéciale IWPA récompense la photographe française Natalia Kovachevski pour sa série « Girls Education ». Elle met en évidence la nécessité de l’éducation comme instrument et aide à l’indépendance des femmes en Afrique.

https://iwpa.fr/

INFORMATIONS PRATIQUES

sam14mar(mar 14)14 h 00 mindim09aou(aou 9)19 h 00 minCirculation(s) 2020Festival de la Jeune Photographie Européenne104 – CENTQUATRE Paris, 104 rue d'Aubervilliers 75019 ParisType d'événement:Festival,Photographie

A LIRE
Laure Parise, co-fondatrice du International Women Photographers Award, est notre invitée

X
X