EvénementsPhoto

Bernard Plossu : Visions Fresson à la galerie Camera Obscura et aux éditions Textuel

Temps de lecture estimé : 2mins

Voyageur infatigable, Bernard Plossu a immortalisé chaque contrée qu’il a parcourue. Ses images reconnaissables entre toutes résonnent en noir et blanc, jusqu’à sa rencontre avec la famille Fresson, lui permettant d’appréhender et d’envisager la couleur différemment. Les éditions Textuel viennent de publier “Tirages Fresson”, un recueil des photographies de Bernard Plossu tout en couleur. À cette occasion, Didier Brousse vous invite à découvrir ses tirages emplis de subtilité et de douceur…

Le procédé Fresson, inventé à la fin du XIXème siècle, permet d’obtenir des tirages monochromes au charbon. Ce n’est qu’en 1952 que Pierre Fresson et son fils Michel, respectivement fils et petit fils de l’inventeur du procédé, réalisent les premiers tirages en quadrichromie. Ainsi, la photographie couleur se révèle dans la délicatesse du tirage au charbon. Il faudra attendre les années 60 pour que les photographes s’intéressent à cette technique si particulière. C’est d’ailleurs à la fin de cette décennie que Bernard Plossu rencontre la famille Fresson. Une rencontre décisive dans sa vision et son utilisation de la couleur. C’est le début d’une longue collaboration qui dure depuis plus de 50 ans, et qui traversent trois générations. Au moment où l’ouvrage publié aux éditions Textuel s’achève, Michel Fresson décède laissant ainsi à son fils Jean-François, l’entreprise familiale de Savigny-sur-Orge. Ce livre revet ainsi un sens tout particulier, comme un hommage. On y découvre 80 photographies réalisées entre les années 70 jusqu’à nos jours, depuis les paysages du grand Ouest américain jusqu’à la gare de La Ciotat, ou aux jardins de Giverny. Une vision intime et sensorielle du monde qui nous entoure.
À cette occasion, Didier Brousse de la galerie Camera Obscura a souhaité consacrer son exposition de fin d’année aux tirages exceptionnels et spectaculaires de Bernard Plossu. Exposition qui fut suspendue dans le temps par la crise sanitaire, et qui vient d’ouvrir à nouveau ses portes au public. On y trouve une sélection de tirages Fresson, mais aussi des tirages argentiques vintages. Dans cette exposition, c’est réellement le tirage qui est au centre de toute l’attention : “il s’agit d’un diapason, d’une façon juste de faire vibrer une image.” Associer les tirages couleur au charbon et vintages en sépia et en noir et blanc, fut le fruit d’une intuition, pour finalement révéler une unité du regard et de l’œuvre.

INFORMATIONS PRATIQUES

ven30oct(oct 30)12 h 00 min2021sam06fev(fev 6)19 h 00 minLa sélection de la RédactionBernard Plossu : Fressons et VintagesTirages exceptionnels et anti-spectaculairesGalerie Camera Obscura, 268 Boulevard Raspail 75014 ParisType d'événement:Exposition,Photographie

Ericka Weidmann
Après des études d'Arts Appliqués et de photographie, elle rejoint un magazine en ligne consacré à la photo en tant que directeur artistique, poste qu'elle occupera pendant 10 ans. En 2010, elle s'installe comme DA en indépendant. En parallèle, elle devient responsable éditorial pour Le Journal de la Photographie et c'est en septembre 2013 qu'elle co-fonde le quotidien L’Oeil de la Photographie pour lequel elle est rédactrice en chef jusqu'en septembre 2016 avant de fonder 9 Lives magazine ! Ericka Weidmann est également journaliste pigiste pour d'autres médias.

You may also like

En voir plus dans Evénements