L'Invité.e

La photographe FLORE est notre dernière invitée de l’année 2020

Temps de lecture estimé : 4mins

Pour notre dernière semaine de l’année, avant notre fermeture pour les fêtes, nous accueillons FLORE pour une carte blanche éditoriale. Son exposition “L’Odeur de la nuit était celle du jasmin” présentée à l’Institut de France et fermée dès le premier jour en vue du second confinement aurait du réouvrir le 15 décembre. C’était sans compter sur la décision du gouvernement de replonger les lieux culturels dans l’obscurité… Entre temps, le Prix Nadar vient de primer son dernier ouvrage publié aux éditions Maison CF – Clémentine de la Féronnière. Jusqu’à vendredi, Flore nous présentera les artistes qui l’inspirent…

Artiste photographe franco-espagnole née en 1963, FLORE vit actuellement à Paris.
Prix Nadar 2020 et lauréate en 2018 du Prix de Photographie Marc Ladreit de Lacharrière en partenariat avec l’Académie des beaux-arts, elle réalise ses travaux sur le long cours, souvent lors de voyages. Ses œuvres ont fait l’objet d’acquisition et d’expositions dans différentes institutions prestigieuses comme le Musée du Petit Palais, la BnF, le MMP+ de Marrakech ou le Mémorial de Rivesaltes.
Plusieurs monographies ont été éditées sur son travail par les éditions Contrejour, André Frère, Maison CF et Postcart Italie.
Elle définit son univers poétique et atemporel comme un acte politique, qui est sa façon de se positionner face au “faisceau de ténèbres qui provient de son temps”, comme dit G. Agamben.
En parallèle de son activité artistique FLORE est une pédagogue reconnue qui donne régulièrement des masterclass.
https://www.flore.ws/

Le portrait chinois de FLORE

Si j’étais une œuvre d’art : Une petite encre de Matisse
Si j’étais un musée ou une galerie : Le palais Fortuny à Venise
Si j’étais une artiste (tous domaines confondus): J’essaye très fort 😉
Si j’étais un livre : La recherche du temps perdu de Proust
Si j’étais un film : Les enfants terribles de Cocteau
Si j’étais un morceau de musique : La valse N°7 en ut dièse mineur de Chopin par Samson François
Si j’étais un photo accrochée sur un mur : Cette image de Sudek qui montre une petite branche de cerisier dans un verre à facettes
Si j’étais une citation : « Il vaut mieux rêver sa vie que la vivre, encore que la vivre, ce soit encore la rêver. » Proust
Si j’étais un sentiment : La mélancolie
Si j’étais un objet : Un stylo plume, pièce unique d’Alexandre Duboc
Si j’étais un lieu d’inspiration : Un jardin
Si j’étais un breuvage : Un chocolat chaud
Si j’étais un vêtement : Un burnous noir

CARTES BLANCHES DE NOTRE INVITÉE

FLORE : Olga Gimeno, Robert Capa, ces créateurs qui ont influencé mon travail (mardi 15 décembre 2020)
FLORE : Robert Mapplethorpe, Josef Sudek et Sarah Moon, ces créateurs qui ont influencé mon travail (mercredi 16 décembre 2020)
FLORE : Miroslav Tichy, Marguerite Duras et Louise Bourgeois, ces créateurs qui ont influencé mon travail (jeudi 17 décembre 2020)
Carte blanche à FLORE : Florilège, à voir et à lire… (vendredi 18 décembre 2020)

ACTUALITÉS

Le livre L’odeur de la nuit était celle du jasmin qui de vient de recevoir le Prix Nadar 2020 est en librairie, une édition spéciale disponible sur le site de Maison CF.
L’odeur de la nuit était celle du jasmin de FLORE, livre lauréat du Prix Nadar 2020

Jeudi 16 décembre 2020 à 18h.
Gens d’images recevra FLORE pour un Atelier. En présence de FLORE et de Clémentine de la Féronnière, cet Atelier sera animé par les journalistes Jean-Baptiste Gauvin et Coline Olsina sous la forme d’une rencontre interactive, filmée et retransmise en direct sur YouTube.

https://youtu.be/JncHkxukOsA

[UPDATE] L’Académie des beaux-arts accueille du 16 décembre au 31 janvier 2021 l’exposition « L’odeur de la nuit était celle du jasmin ». L’Institut est en effet ouvert au public suite à une décision du 15 décembre.
Elle sera constituée d’une soixantaine de tirages argentiques réalisés par l’artiste en chambre noire, teintés au thé et cirés, ainsi que des héliogravures, des tirages pigmentaires couleurs sur papier japonais et des Tirages pigmentaires sur Gampi marouflés sur feuille d’or.
Ce travail sera présenté à la galerie Clémentine de la Féronnière au printemps 2021.

mer28oct(oct 28)11 h 00 min2021dim31jan(jan 31)18 h 00 minL’Odeur de la nuit était celle du jasminFLOREAcadémie des beaux-arts - Institut de France, 23, quai de Conti – 75006 ParisType d'événement:Exposition,Photographie

Exposition Une certaine scène française à Galerie Clémentine de la Féronnière, jusqu’au 30 janvier.

sam28nov(nov 28)11 h 00 min2021sam30jan(jan 30)19 h 00 minUne certaine scène françaiseExposition collectiveGalerie Clémentine de la Féronnière, 51 Rue Saint-Louis en l'Île, 75004 ParisType d'événement:Exposition,Photographie

La Rédaction
9 Lives magazine vous accompagne au quotidien dans le monde de la photographie et de l'Image.

    You may also like

    En voir plus dans L'Invité.e