L'Invité.e

Emmanuelle de l’Ecotais, Directrice de Photo Days, est notre invitée de la semaine

Temps de lecture estimé : 3mins

Cette semaine nous accueillons la directrice de Photo Days, nouveau festival dédié à la photographie à Paris, Emmanuelle de l’Ecotais. Cette manifestation vous propose une virée photographique dans la capitale, à travers de nombreuses expositions. Son calendrier initial ayant été perturbé par la crise sanitaire et la fermeture des lieux culturels, Photo Days rassemble une cinquantaine d’expositions visibles en galerie. À voir jusqu’au 6 février !

Emmanuelle de l’Ecotais est à l’initiative de Photo Days, nouveau festival de photographie à Paris. Elle a été conservateur pour la photographie au Musée d’Art moderne de la Ville de Paris de 2001 à 2018. Titulaire d’un Doctorat en Histoire de l’Art, elle est la spécialiste de l’œuvre de Man Ray, qui a fait l’objet de sa thèse. Elle a organisé un grand nombre d’expositions en France et à l’étranger, parmi lesquelles Man Ray, la photographie à l’envers (Centre Pompidou/Grand Palais 1998), Objectivités, La Photographie à Düsseldorf (ARC, 2008), et Shape of Light, 100 Years of Photography and Abstraction (Tate Modern, 2018). Elle est l’auteur de plusieurs livres, dont L’Esprit Dada (Editions Assouline, 1999), Man Ray – Rayographies (Editions Léo Scheer, 2002), ou encore Jean-Philippe Charbonnier, Raconter l’autre et l’ailleurs (Hazan, 2020). Membre de nombreux prix et jurys internationaux, elle est aussi directrice artistique de la fondation photo4food, et membre du conseil d’administration de la Fondation Peter Lindbergh.

https://photodays.paris/

Le portrait chinois d’Emmanuelle de l’Ecotais

Si j’étais une œuvre d’art : L.H.O.O.Q. de Marcel Duchamp
Si j’étais un musée ou une galerie : la DIA Art Fondation de Beacon (New York
Si j’étais une artiste: une danseuse exceptionnelle, Sylvie Guillem
Si j’étais un livre : La métaphysique des tubes, d’Amélie Nothomb
Si j’étais un film : Les Tontons flingueurs de Lautner
Si j’étais un morceau de musique : Take Five, du quartet Dave Brubeck
Si j’étais un photo accrochée sur un mur : un paysage d’Elger Esser
Si j’étais une citation :  Il n’est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage » (Périclès)
Si j’étais un sentiment : La joie
Si j’étais un objet : le stylo plume de mon père
Si j’étais une exposition : William Kentridge au LAM, la dernière qui m’ait enthousiasmée avant le confinement
Si j’étais un lieu d’inspiration : le temple Ryoan-Ji à Kyoto
Si j’étais un breuvage : un vin blanc de chez Dagueneau, le Pur Sang
Si j’étais une héroïne : Olympe de Goujes
Si j’étais un vêtement : le smoking d’Yves Saint-Laurent

CARTES BLANCHES DE NOTRE INVITÉE

Carte blanche à Emmanuelle de l’Ecotais : Photo Days, un nouveau festival de photographie à Paris (mardi 26 janvier 2021)
Coup de Cœur d’Emmanuelle de l’Ecotais : la fondation photo4food (mercredi 27 janvier 2021)
Carte blanche à Emmanuelle de l’Ecotais : Appel aux femmes photographes : postulez à l’Académie ! (jeudi 28 janvier 2021)
Carte blanche à Emmanuelle de l’Ecotais : Soutenir la scène photographique française (vendredi 29 janvier 2021)

INFORMATIONS PRATIQUES

ven04déc(déc 4)0 h 00 min2021sam06fev(fev 6)0 h 00 minPhoto DaysType d'événement:Exposition,Photographie

A LIRE
Photo Days : Rencontre avec sa directrice, Emmanuelle de l’Ecotais

La Rédaction
9 Lives magazine vous accompagne au quotidien dans le monde de la photographie et de l'Image.

    You may also like

    En voir plus dans L'Invité.e