L'Invité.e

Coup de Cœur d’Emmanuelle de l’Ecotais : la fondation photo4food

Temps de lecture estimé : 2mins

Pour sa deuxième carte blanche, notre invitée de la semaine – la directrice de Photo Days – Emmanuelle de l’Ecotais, a choisi de nous parler de la fondation photo4food créée par Virginie et Olivier Goy, en vue de venir en aide aux plus démunis grâce à la photographie. Des tirages sont donnés à la fondation, qui les revend leur permettant de reverser la totalité des ventes aux associations qui distribuent des repas. photo4food vient d’ailleurs de publier un ouvrage rassemblant les travaux des photographes participants.

Nous vivons actuellement et depuis près d’un an une crise économique hors normes, dont on ne mesure pas encore toutes les répercussions pour les franges les plus fragiles de la population. Dans ce contexte, on ne peut que saluer les initiatives solidaires.

Au dernier trimestre 2019, Virginie et Olivier Goy ont créé une fondation au service des plus démunis : photo4food. Abritée par l’Académie des Beaux-Arts, photo4food a pour mission d’aider les plus démunis en soutenant les associations qui distribuent des repas. Le principe ? Les photographes donnent des photographies à la fondation, qui les vend, et reverse 100% du produit de la vente aux associations partenaires : les Restos du Cœur, Août Secours Alimentaire, le Chaînon Manquant, la Croix-Rouge, etc. En un an, la fondation photo4food a distribué plus de cent-dix-mille euros à ces associations.

En retour, et pour remercier les photographes de leur générosité, la fondation s’engage à promouvoir leur travail. A ainsi été créée dès la première année une résidence à Deauville en partenariat avec le festival Planche(s) Contact : après un mois de résidence rémunérée, les artistes ont vu leurs travaux exposés sur la plage de Deauville dans le cadre du festival. Parallèlement, la fondation a publié un très beau livre, A cœurs ouverts, regroupant tous les photographes de la fondation, dont les images sont accompagnées de textes de onze auteurs, également bénévoles. Publié en deux versions : une édition simple (100 €) et une édition augmentée d’un tirage original d’un des photographes de la fondation (300 €), ce livre est déjà presque en rupture de stock. Quand 100€=100 repas, on mesure la portée de leur action. Alors « à votre bon cœur ! »

https://www.fondationphoto4food.com/

A LIRE :
Rencontre avec Olivier Goy de la Fondation Photo4Food Pour une vision entrepreneuriale de la philanthropie

La Rédaction
9 Lives magazine vous accompagne au quotidien dans le monde de la photographie et de l'Image.

    You may also like

    En voir plus dans L'Invité.e