L'EditionPhoto

Holy : Donna Ferrato et 50 ans de lutte féministe

Temps de lecture estimé : 3mins

Cela fait un demi-siècle que la reporter américaine Donna Ferrato photographie les combats féministes. Pour célébrer ce travail, PowerHouse Books vient de publier un incroyable ouvrage venu rassembler ces fragments de vie autour de la lutte pour la défense des droits des femmes. Depuis les années 60 jusqu’à nos jours, à l’ère post #metoo, Donna Ferrato dresse le portrait de ces femmes militantes et combattantes qui se font entendre pour l’égalité des droits. Donna Ferrato honore ici le pouvoir des femmes !

Comment vivre lorsqu’on est une femme ? Lorsque l’on fait partie d’une société patriarcale, qui divise depuis toujours les genres. Cet ouvrage nous ouvre les yeux sur la situation de celles qui évoluent dans un monde où quelques soient les communautés, les cultures, être une femme vous place toujours sur un rang inférieur à celui des hommes. Etre une femme, c’est être payé en moyenne 19% de moins que ses homologues masculins, en étant en majorité mieux diplômée, cela varie en fonction des secteurs qui peuvent creuser l’écart jusqu’à plus de 45%. Etre une femme, c’est se cogner au plafond de mère, parce qu’enfanter vous coupe souvent d’une ascension professionnelle, charge qui n’a souvent aucune répercussion sur la carrière des hommes. Etre une femme, c’est évoluer dans un monde moderne en s’émancipant professionnellement, personnellement, tout en gardant les mauvaises habitudes du siècle dernier : ménage, cuisine, enfants… ajoutant chaque jour aux femmes 1h30 de plus que les hommes pour les tâches ménagères. Être une femme, c’est aussi subir la discrimination, le sexisme ordinaire. Etre une femme, dans une minorité, c’est encaisser une double discrimination. Vivre dans la peau d’une femme, c’est déléguer ses droits à des hommes. C’est surtout souffrir et parfois mourir pour le simple fait d’être née femme.

C’est pour tout cela que Donna Ferrato est en colère. Elle concentre dans cet ouvrage “Holy” de 179 pages une vie d’engagement et d’empathie. Depuis les années 60, au moment de la révolution sexuelle, elle montre ce que les femmes sont capables de (sur)vivre au quotidien. Par ses photographies, et à travers des témoignages, on comprend les raisons des combats de ces femmes retenues par le patriarcat, contre quoi et comment elles se battent.

Holy – qui signifie Sainte en français – rassemble une sélection d’images brûlantes réalisées sur cinq décennies, qui révèlent le corps des femmes dans toute leur gloire. Des femmes battues aux militantes, en passant par les migrantes … Les histoires racontées à travers ces photographies vous mobiliseront que vous soyez cis, trans, jeune, vieux, butch, homme ou femme. La survie humaine dépend des femmes

INFORMATIONS PRATIQUES
Holy
Donna Ferrato
PowerHouse Books
20.32 x 25.4cm
176 pages
ISBN: 978-1-57687-910-8
41.99€

Ericka Weidmann
Après des études d'Arts Appliqués et de photographie, elle rejoint un magazine en ligne consacré à la photo en tant que directeur artistique, poste qu'elle occupera pendant 10 ans. En 2010, elle s'installe comme DA en indépendant. En parallèle, elle devient responsable éditorial pour Le Journal de la Photographie et c'est en septembre 2013 qu'elle co-fonde le quotidien L’Oeil de la Photographie pour lequel elle est rédactrice en chef jusqu'en septembre 2016 avant de fonder 9 Lives magazine ! Ericka Weidmann est également journaliste pigiste pour d'autres médias.

You may also like

Photo

Hunt, une série de Jean-Luc Feixa

Avant de prendre nos quartiers d’été, nous partageons avec vous la série “Hunt” réalisé par le photographe bruxellois Jean-Luc. Dans ce travail, ...

En voir plus dans L'Edition