L'InterviewNewsPhoto

Parlement de la Photographie 2021 : Le photojournalisme, la preuve par l’image ?
Entretien avec Nicolas Jimenez & Chloé Zanni

Temps de lecture estimé : 4mins

Dans le cadre de la seconde édition du Parlement de la Photographie organisée par le Ministère de la Culture en partenariat avec 9 Lives, AOC, ArtPress et Fisheye – et coordonnée par Véronique Prugnaud (The Eyes) – qui se déroulera les 5 et 6 mai prochains, nous vous dévoilons chaque jour les différentes thématiques explorées en de courts entretiens effectués avec un·e ou plusieurs intervenant·es. Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir les axes qui seront évoqués lors de la troisième table ronde intitulée Le photojournalisme, la preuve par l’image ? avec Nicolas Jimenez, Directeur Photo au journal Le Monde et Chloé Zanni, ancienne directrice du développement chez Noor.

Nicolas Jimenez est le Directeur de la Photographie au journal Le Monde. Au quotidien, il organise la couverture de l’actualité avec une écriture visuelle. Son rôle, comme il nous l’explique, est de “mettre en musique, la ligne éditoriale du journal”. Lors de cet entretien, il fait un rapide état des lieux du métier et de la situation des photojournalistes, dans un contexte où le marché s’est considérablement resserré ces dernières années et avec une réduction du nombre de journaux en capacité financière à produire des sujets photographiques. “Une situation qui ne va pas aller en s’arrangeant“. Les photographes qui collaborent avec Le Monde – comme la grande majorité des photojournalistes – ont été contraints de devoir trouver de nouvelles collaborations en dehors du champ journalistique pour continuer de vivre de leur métier.
La crise sanitaire est venue impacter un secteur déjà tristement fragilisé. Nicolas Jimenez assiste depuis plus d’un an au phénomène Covid. La pandémie est rapidement devenue l’excuse parfaite pour empêcher les journalistes et les photographes de faire leur travail. “Si cela dure, ça va être compliqué de continuer d’informer. Le Monde a fait le choix de ne pas se résigner et continue de faire les demandes d’accréditation pour tous les sujets que l’on souhaite couvrir. En politique, les accès se sont considérablement réduits. Et ce n’est pas toujours justifié.”
Ajoutée à ce contexte économique et sanitaire, l’arrivée de la loi Sécurité Globale inquiète, mais Nicolas nous confie que l’équipe éditoriale continuera d’envoyer leurs photographes sans demander les autorisations qu’ils souhaitent mettre en place. “On ne souhaite pas changer nos pratiques, on n’a pas à demander l’autorisation d’envoyer nos photographes dans la rues pour informer. S’il faut être dans l’illégalité, pour continuer de travailler, ne le serons“.

Du côté de la production des images, nous avons interrogé Chloé Zanni, ancienne directrice du développement de l’agence Noor Images, une agence internationale basée au Pays-Bas. La situation de crise sanitaire vient d’ajouter à un équilibre fortement impacté par une conjoncture de la presse et de l’information de plus en plus difficile. Face à cela, il a été essentiel pour les agences, comme Noor Images, de se réinventer et de déployer de nouveaux moyens. Chloé Zanni voit en cette crise sanitaire une occasion de redéfinir le métier. Documenter et informer en explorant de nouvelles perspectives…

INFORMATIONS PRATIQUES
Le Parlement de la photographie vous propose deux jours de rencontres accessibles en ligne depuis l’INHA, avec l’outil Livestorm.

Vous souhaitez suivre la table ronde “Le photojournalisme, la preuve par l’image ?
📅 Rendez-vous le 6 mai 2021 de 9h30 à 11h.

Qu’est-ce qu’être photojournaliste aujourd’hui ? Quels enjeux et perspectives pour un métier au service de l’information dans un environnement économique fragilisé ? L’image photojournalistique, ou la construction de la preuve par la photographie, quel est son impact aujourd’hui lorsque la législation entrave la liberté d’exercer des journalistes et photographes ?

Avec La Meute, collectif de photojournalistes, Nicolas Jimenez, Directeur de la Photographie au Monde, Chloé Zanni, Directrice de développement Noor Images, Alicia Mazouz, chercheuse associée IRJS (Institut de recherche juridique de la Sorbonne).

mer05mai(mai 5)9 h 00 minjeu06(mai 6)18 h 00 minLa sélection de la RédactionVirtual Event2ème édition du Parlement de la Photographie : Demain, la photographie au défi de la transition !Type d'événement:Conférence,Photographie


>>> INSCRIVEZ VOUS : https://app.livestorm.co/ministere-de-la-culture/parlement-de-la-photographie

Ericka Weidmann
Après des études d'Arts Appliqués et de photographie, elle rejoint un magazine en ligne consacré à la photo en tant que directeur artistique, poste qu'elle occupera pendant 10 ans. En 2010, elle s'installe comme DA en indépendant. En parallèle, elle devient responsable éditorial pour Le Journal de la Photographie et c'est en septembre 2013 qu'elle co-fonde le quotidien L’Oeil de la Photographie pour lequel elle est rédactrice en chef jusqu'en septembre 2016 avant de fonder 9 Lives magazine ! Ericka Weidmann est également journaliste pigiste pour d'autres médias.

You may also like

En voir plus dans L'Interview