Temps de lecture estimé : 2mins

Suite à un appel à candidature international, Photo Brussels Festival vient de révéler ses lauréats pour sa prochaine édition qui se déroulera à Hangar du 21 janvier au 26 mars 2022. Après avoir sélectionné une douzaine de photographes finalistes, le jury – composé de six personnalités du monde de la photographie – a choisi ses trois lauréats qui sont Benjamin Deroche (France), Yutao Gao (Chine) et Kira Krász (Hongrie). Leurs séries seront exposées dans le cadre du festival bruxellois à l’hiver prochain au sein d’une exposition collective intitulée “In the Shadow of Trees”.

© Yutao Gao, © Kira Krász

© Benjamin Deroche

La série primée de Benjamin Deroche a été réalisée en 2019, dans le cadre d’une résidence à l’abbaye de Jumièges et s’intitule “La lumière du loup” que l’on retrouve dans une édition publiée aux éditions Filigranes.

Le point de départ de cette création est l’intérêt que Benjamin Deroche porte au mythe du “Loup Vert” né sur les terres de Jumièges. En travaillant sur les espaces géographiques où la légende a été construite et en poursuivant sa recherche plasticienne sur le paysage, le photographe crée une fiction photographique ouverte autour de l’histoire du loup, de l’âne et de Sainte Austreberthe, “la brillante de l’Est”.
En tenant compte que la figure du loup tient une place primordiale dans les mythes préchrétiens, le photographe tisse un lien entre la légende rapportée et les ambiances mystiques des lieux visités. Au fil des saison, il travaille sur des lumières du matin et monte des installations plastiques simulant des apparitions lumineuses dans la forêt et à la source de la rivière Ste Austreberthe.
Benjamin Deroche ne documente pas la légende, il la trouble pour nous donner accès à une instance magique au moyen du médium photographique et des installations.

https://www.hangar.art/photobrusselsfestival

Ericka Weidmann
Après des études d'Arts Appliqués et de photographie, elle rejoint un magazine en ligne consacré à la photo en tant que directeur artistique, poste qu'elle occupera pendant 10 ans. En 2010, elle s'installe comme DA en indépendant. En parallèle, elle devient responsable éditorial pour Le Journal de la Photographie et c'est en septembre 2013 qu'elle co-fonde le quotidien L’Oeil de la Photographie pour lequel elle est rédactrice en chef jusqu'en septembre 2016 avant de fonder 9 Lives magazine ! Ericka Weidmann est également journaliste pigiste pour d'autres médias.

You may also like

En voir plus dans News