L'Invité.e

Carte blanche à Nathalie Herschdorfer : La colère des femmes artistes

Temps de lecture estimé : 2mins

Pour sa première carte blanche, la nouvelle directrice de Photo Elysée, Nathalie Herschdorfer, a choisi de nous présenter une œuvre de Barbara Kruger en réaction à la décision par la cour suprême des Etats-Unis d’annuler l’arrêt Roe vs Wade qui garantissait aux femmes l’accès à l’avortement. Depuis le 24 juin, les Etats peuvent ainsi décider de revenir sur ce droit fondamental. Le jour même, ce sont huit Etats qui se sont empressés d’interdire  l’interruption volontaire de grossesse, d’autres ne vont pas tarder… Depuis, les femmes artistes expriment leur profondes colères !

Ici une œuvre de Barbara Kruger créée suite à l’annulation de l’arrêt Roe vs Wade aux Etats-Unis par la Cour suprême (arrêt qui garantissait un droit constitutionnel à l’avortement depuis 49 ans). Des millions de personnes ont exprimé leur indignation et craintes. Les artistes aussi. Le monde de l’art prend à corps ce sujet :

Barbara Kruger for New York magazine (2022). © Barbara Kruger

C’est le cas notamment de Barbara Kruger avec une œuvre créée pour le New York Times, une autre pour le New York Magazine. Cette dernière reprend l’affiche de 1989 (un photomontage créé pour une manifestation tenue à Washington pour soutenir l’avortement légal et les droits des femmes _ Your body is a battleground : le mouvement féministe qui revendiquait alors le droit des femmes à disposer librement de leur corps). Kruger interroge ici la place occupée par les femmes dans l’art. Je pourrais également citer les Guerrilla Girls qui dénonce depuis 1984 la sous-représentation des femmes parmi les artistes exposés dans les musées et les galeries, et collections.
L’affiche dénonce avec force visuelle (images et mots s’allient pour défendre l’émancipation du corps des femmes). Le travail de Kruger reste pertinent. Son interpellation s’adresse à la société (société capitaliste) en s’appuyant sur une imagerie qui est propre à cette société. Dans le cas de Your body is a battleground elle utilise une photographie de magazine des années 1950, représentant une femme au maquillage impeccable, un visage incarnant l’idéal féminin.

D’autres artistes se sont exprimées ces derniers jours comme Marilyn Minter ou Jenny Holzer.

La Rédaction
9 Lives magazine vous accompagne au quotidien dans le monde de la photographie et de l'Image.

    You may also like

    En voir plus dans L'Invité.e