Temps de lecture estimé : 4mins

La seconde édition de l’exposition collective « La photographie à tout prix » qui réunit les lauréat·es de plusieurs prix photographiques vient d’ouvrir ses portes à la Bibliothèque nationale de France (site François Mitterrand), à cette occasion, les visiteur·euses ont pu découvrir les deux lauréat·es du 3ème Prix du tirage Collection Florence & Damien Bachelot, il s’agit de Laurent Lafolie pour le Prix du tirage et de Julie Laporte pour le Prix de la tireuse. Jusqu’au 12 mars, vous pourrez découvrir les tirages du lauréat au côté d’une sélection de carnets de travail des candidat·es. Laurent Lafolie est un photographe représenté par la galerie Binome à Paris.

Le Prix du tirage Collection Florence & Damien Bachelot est organisé par le Collège international de photographie en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France (BnF), avec le soutien de la galerie Clémentine de la Ferronnière. Ce prix vise à célébrer le métier et les savoir-faire en photographie. Créé en 2020 dans le cadre de la préfiguration du Collège international de photographie, le Prix du tirage est né de la rencontre entre la volonté du Collège de valoriser l’art du tirage photographique et la passion
des collectionneurs Florence et Damien Bachelot pour les épreuves photographiques. Accompagné par des institutions, ce prix célèbre l’excellence d’un métier d’art, comme la recherche menée par les artistes photographes dans le laboratoire.

Le Prix du tirage Collection Florence et Damien Bachelot récompense le travail issu de cette complémentarité unique entre le/la photographe et son/sa tireur·se ou celui de photographes particulièrement investi·es dans la mise en oeuvre de leurs images. Le prix est doté de 10 000 euros.
Pour cette troisième édition, le jury attribuait également, sur nomination, le prix du tireur(se), reconnaissant l’excellence d’un(e) professionnel(le). Le prix est doté de 5000 euros.

Le jury de cette édition 2022 était constitué de Damien Bachelot, Sam Stourdzé, Chantal Nedjib, Laura Henno, Héloïse Conésa, Guillaume Geneste, Clémentine de la Ferronière et Michel Poivert.

Laurent Lafolie, lauréat du prix du tirage 2022 © Laurent Lafolie

Né en France en 1963, Laurent Lafolie est photographe depuis 1980. Après avoir collaboré avec des chorégraphes contemporains, sa recherche est engagée depuis quinze ans dans des projets artistiques indépendants où s’opère un travail sur le mécanisme de perception des images en utilisant essentiellement le visage pour médium. Les travaux de Laurent Lafolie répondent à la fois au désir de faire de l’image un objet photographique et du lieu d’exposition un espace de présentation photographé, sensible et ludique. Le concept d’objet photographique se retrouve dès ses premiers tirages par contact au platine-palladium jusqu’aux projets sur washi, tissu, porcelaine et autres supports. Il est également lisible dans l’agencement et la disposition des images où la place est laissée au jeu des lectures multiples. Un rapport où le lecteur réinvente progressivement les images par les déplacements qu’il opère et les points de vue qu’il adopte.

Après un Master photographie à l’Université Paris VIII, Julie Laporte, née en 1990, commence son parcours de tireur-filtreur aux côtés de Diamantino Quintas en 2016. Depuis 2018, elle travaille au sein de Cadre en seine labo, en duo avec Philippe Bonneau, puis en tant que responsable du pôle argentique à partir de 2020. Julie réalise les tirages d’artistes tels que Sophie Ristelhueber, Valérie Jouve, Edouard Taufenbach, Laura Henno, Eric Poitevin ou encore Patrick Tosani, en grands formats couleur et noir et blanc. Elle fait également subsister le cibachrome, procédé de tirage couleur depuis un film inversible, voué à disparaître. Fascinée par la matière photographique qu’elle sculpte et expérimente au quotidien, Julie attache une importance particulière aux relations et aux échanges riches et multiples qu’elle entretient auprès des artistes avec qui elle travaille. Cette source féconde d’apprentissage bouscule sans cesse sa compréhension des images, et c’est emplie de ce mélange d’émotions que Julie plonge dans l’obscurité de la chambre noire et se dissout alors, au fil de la projection lumineuse d’où surgissent des formes et des pensées visuelles. Le papier devient son prolongement épidermique, nouvelle interface sensible entre elle et l’image, et dévoile peu à peu la matière du tirage en devenir.

https://www.laurentlafolie.photography/

INFORMATIONS PRATIQUES

mar13déc(déc 13)9 h 00 min2023dim12mar(mar 12)20 h 00 minLa photographie à tout prix 2023Une année de Prix Photographique à la BnFBnF - Bibliothèque nationale de France, Quai François Mauriac 75013 Paris

A LIRE
Les lauréats de la seconde édition du Prix du Tirage Collection Bachelot révélés
70 ans du Laboratoire Picto : Entretien avec le collectionneur Damien Bachelot
Clément Verger et Juan Cruz Ibanez, lauréats du 1er Prix du tirage Collection Florence & Damien Bachelot

Ericka Weidmann
Après des études d'Arts Appliqués et de photographie, elle rejoint un magazine en ligne consacré à la photo en tant que directeur artistique, poste qu'elle occupera pendant 10 ans. En 2010, elle s'installe comme DA en indépendant. En parallèle, elle devient responsable éditorial pour Le Journal de la Photographie et c'est en septembre 2013 qu'elle co-fonde le quotidien L’Oeil de la Photographie pour lequel elle est rédactrice en chef jusqu'en septembre 2016 avant de fonder 9 Lives magazine ! Ericka Weidmann est également journaliste pigiste pour d'autres médias.

You may also like

En voir plus dans News