Temps de lecture estimé : 4mins

© Lyoz Bandie, série La peau du prénom, 2022. Dans le cadre de l’exposition archipel_0

Le Centre d’art pour la photographie et l’image contemporaine Contretype ouvrait ses portes à Bruxelles il y a 45 ans, sous l’impulsion de Jean-Louis Godefroid. C’est une nouvelle ère qui s’annonce aujourd’hui avec l’arrivée d’Olivier Grasser à la tête de ce lieu dont la mission est de soutenir et diffuser la création photographique. Dans son projet artistique, le nouveau directeur souhaite ouvrir le champ de l’image fixe vers le contemporain avec sa diversité et ses hybridations tout en conservant le soutien apporté aux artistes auteurs.

Contretype se tournera ainsi davantage vers le champ contemporain et moins vers un certain purisme photographique, avec l’objectif de donner à voir comment l’image rend compte de la société et comment elle matérialise l’ouverture de l’individu au monde. Il s’agira pour Contretype de participer à un flux, mais en restant vigilant quant aux tendances instantanées, capricieuses et volatiles, et en tenant ses positions. Qu’il s’agisse de la photo du point de vue de l’art contemporain, de la photographie de mode, de la photographie académique bien entendu – et pourquoi pas du photojournalisme – l’engagement, l’exigence qualitative et l’éthique artistique, qui ont construit au fil des années la reconnaissance publique et institutionnelle de Contretype, resteront des valeurs maîtresses.

Également, seront toujours défendus à Contretype les artistes-auteurs, cette qualité d’auteur par laquelle l’artiste se fait le témoin singulier de la polysémie du monde. C’est un engagement militant, esthétique autant que social, en faveur du statut du métier d’artiste, dans un contexte toujours plus prompt à calquer ses processus sur ceux de l’industrie. Plus que jamais, à Contretype, l’artiste et la création continueront à être au cœur du projet. Qu’il s’agisse d’expositions, de résidences ou de toute autre action de soutien artistique, Contretype souhaite pleinement remplir son rôle de centre d’art, à savoir apparaître comme un lieu pour l’expérimentation esthétique et formelle, être identifié comme un interlocuteur professionnel de référence – pour les artistes comme pour les autres opérateurs – et continuer à se positionner comme un acteur dynamique de l’écosystème artistique, à Bruxelles et en Belgique.

Au-delà des aspects artistiques, le nouveau projet de direction entend mieux prendre en compte la mission de service public de Contretype. Contretype est un centre d’art qui existe depuis plus de 40 ans grâce à des fonds publics. À ce titre, il se fait un devoir d’accompagner financièrement les artistes dans la production de leurs œuvres et dans l’édition de leurs livres. En outre, cette mission de service public doit aussi trouver sa mise en œuvre dans la relation du centre d’art avec ses visiteu.r.se.s. Un travail sera engagé pour amener de manière générale davantage d’ouverture, pour créer de nouvelles opportunités de visibilité de Contretype hors de ses murs et pour développer un programme de médiation et de sensibilisation qui n’a jamais été entrepris jusque-là.

Les expositions temporaires mais aussi la collection de Contretype – méconnue mais pourtant riche de près de 250 œuvres – doivent être des points d’appui pour accompagner des publics variés (scolaires, associatifs, amateurs…) dans leur découverte des langages de l’image contemporaine. La programmation qui suit présente les expositions et les résidences prévues à Contretype en 2023. Elle entend refléter l’amplitude de mon projet et des engagements artistiques que je souhaite partager avec les publics.

  • Olivier Grasser

PROGRAMMATION 2023

jeu26jan(jan 26)12 h 00 mindim19mar(mar 19)18 h 00 minarchipel_0Exposition collectiveContretype - Centre pour la photographie contemporaine à Bruxelles, Cité Fontainas, 4 A - 1060 Bruxelles

jeu06avr(avr 6)12 h 00 minven26mai(mai 26)18 h 00 minDaphné Le SergentDefected TimesContretype - Centre pour la photographie contemporaine à Bruxelles, Cité Fontainas, 4 A - 1060 Bruxelles

jeu08jui(jui 8)12 h 00 mindim27aou(aou 27)18 h 00 minBruxelles CollectUn choix d’œuvres dans la collection de ContretypeContretype - Centre pour la photographie contemporaine à Bruxelles, Cité Fontainas, 4 A - 1060 Bruxelles

jeu07sep(sep 7)12 h 00 mindim19nov(nov 19)18 h 00 minBastiaan van AarleExposition en duoContretype - Centre pour la photographie contemporaine à Bruxelles, Cité Fontainas, 4 A - 1060 Bruxelles

jeu07déc(déc 7)12 h 00 mindim17(déc 17)18 h 00 minPop up ExpoContretype - Centre pour la photographie contemporaine à Bruxelles, Cité Fontainas, 4 A - 1060 Bruxelles

Ericka Weidmann
Après des études d'Arts Appliqués et de photographie, elle rejoint un magazine en ligne consacré à la photo en tant que directeur artistique, poste qu'elle occupera pendant 10 ans. En 2010, elle s'installe comme DA en indépendant. En parallèle, elle devient responsable éditorial pour Le Journal de la Photographie et c'est en septembre 2013 qu'elle co-fonde le quotidien L’Oeil de la Photographie pour lequel elle est rédactrice en chef jusqu'en septembre 2016 avant de fonder 9 Lives magazine ! Ericka Weidmann est également journaliste pigiste pour d'autres médias.

You may also like

En voir plus dans News