4887 Views |  2

Comment va l’édition ? Enquête sur le livre de photographie

Temps de lecture : 53 secondes

Des livres consacrés à la photographie, il y en a beaucoup qui sont publiés chaque année. Une édition, c’est l’aboutissement d’un travail qui souvent s’étale sur plusieurs années. Si on sait bien qu’ils ne font pas vivre les photographes, font-ils vivre les éditeurs ? La question surtout c’est est-ce que les livres de photographies se vendent ? Une étude a été réalisée par le bureau de l’observation de la Direction générale de la création artistique, voici ses conclusions.

Clément Poimboeuf a interrogé 42 éditeurs français spécialisés dans le livre de photographie, soit 2/3 de l’échantillon des éditeurs spécialisés. Ils représentent :
– 2311 titres au catalogue ;
– 225 titres parus en 2018 ;
– un tirage moyen à 727 exemplaires ;
– 5,23M€ de chiffre d’affaires en 2018.
En tête des plus importants revenus en chiffre d’affaire : Xavier Barral se situe loin devant, représentant à lui seul 39,3% du marché spécifique. Ensuite se trouvent les éditions Gwinzegal, Filigranes, le Jeu de Paume et Loco.
Cette étude souligne la grande fragilité économique du secteur avec notamment un grande nombre d’exemplaires invendus et la difficulté de faire vivre à travers des événements, un titre sur plusieurs années pour avoir la possibilité de l’écouler.

Pour consulter le document présenté dans le cadre du premier Parlement de la photographie qui s’est déroulé le mardi 5 novembre à l’auditorium de l’Institut national d’Histoire de l’art cliquez ici.

A LIRE :
Entretien avec Patrick Rémy, Editeur et Directeur Artistique L’Edition de Livres Photographiques