Temps de lecture : 3 minutes et 1 seconde

La 13ème Biennale Jeune Création, temps fort et attendu de la saison 2019/2020 s’inscrit dans les 10 ans de la Graineterie portés par une programmation transdisciplinaire inaugurée notamment avec l’exposition Rémanences sous le signe de l’attachement. Maud Cosson directrice de la Graineterie revient sur les évènements de cet anniversaire et la sélection des artistes de la 13ème Biennale.

Processus de sélection

A partir de 280 candidatures reçues cette année un premier jury de professionnels étudie ces dossiers et en sélectionne entre 30 et 50. Lors d’une 2 ème étape, un jury de axé sur une discussion entre des professionnels, des membres des Amis de la Graineterie et des élus de la commission culture décide de la sélection finale. La parité a été notre critère de choix premier, 5 femmes 5 hommes sans aucun critère d’homogénéisation entre les disciplines.
Nous observons beaucoup de démarches autour de l’installation et du volume et d’artistes performeurs avec souvent des points d’engagements socio-politiques divers autour des notions d’immigration, de post-colonialisme parfois, de l’identité comme avec Princia Chinese Itoua Dickelet dont le double se réinvente une famille suite à son exil, des systèmes de domination ou de surveillance qui contraignent nos sociétés avec Julie Deutsch, des savoirs faires traditionnels comme avec Dayoung Jeong qui reprend les techniques du verre et du vitrail traditionnelles pour évoquer nos réseaux de communication et nos environnements quotidiens guidés par les flux d’images. Certains font référence à la (ou aux) de culture(s) populaire(s), mais aussi au genre avec entre autre Paul Garcin. Tous les artistes ont un budget de production d’œuvre ou de finalisation d’un projet existant. Nous les accompagnons dans la définition de leur projet sous forme d’une carte blanche. Une majorité d’entre eux vient des Ecoles des Beaux- arts de toute la France avec quelques autodidactes. Nous limitons la sélection à 10 pour une valorisation optimale dans l’espace avec des pièces monumentales qui peuvent être déployées. L’objectif est d’arriver à une exposition collective. A la fin de la Biennale le lauréat choisi est invité en résidence avec une exposition personnelle l’année suivante.
Le Jury cette année est composé de : Agathe Brahami-Ferron, artiste lauréate de la Biennale de la jeune création 2018, Julie Crenn, docteure en histoire de l’art, critique d’art (AICA) et commissaire d’exposition indépendante, Ninon Duhamel, critique et commissaire d’exposition, Florian Gaité, chercheur en philosophie et critique d’art, Pauline Lisowski, critique et commissaire d’exposition et Léo Marin, commissaire et auteur.

Un tremplin jeune création

C’est souvent pour eux la première expérience d’exposition personnelle, ce qui leur apporte à tous les niveaux y compris critique à travers un texte long qui introduit leur monographie. Pour un grand nombre d’entre eux je suis leur travail, les rencontre régulièrement dans une démarche de d’échanges artistiques mais aussi de partage de réseaux, entre résidence et centres d’art. Cela peut aussi m’arriver d’en réinviter certains à exposer selon des contextes spécifiques : Laure Bollinger ou Randa Maroufi par exemple ont participé à d’autres projets à La Graineterie. Il arrive aussi que des liens se nouent également entre artistes, comme lors de la dernière édition avec le collectif LAC Project (Ludivine Large-Bessette vidéaste et photographe et le musicien et danseur Mathieu Calmelet) et Le plasticien sonore Octave Courtin. Ils reviennent d’ailleurs avec leur dernière performance pour le vernissage de la 13ème Biennale.

Temps forts des 10 ans de la Graineterie

Nous les avons conçus comme une saison artistique avec comme principe directeur l’attachement, très présent dans nos logiques de fonctionnement au sein de la Graineterie et avec les artistes que l’on accueille. Nous avons décidé tout au long de la saison de réinviter des artistes avec lesquels nous avions déjà travaillés pour montrer leurs dernières créations et ce lors de plusieurs événements comme à travers notre exposition de rentrée Rémanences, qui répond à cet anniversaire avec les six artistes lauréats de la Biennale de la jeune création. Elle est prolongée tout au long de la saison par des actions artistiques hors les murs portés par les amis de La Graineterie et menées avec les anciens lauréats.
Nous en avons 3 cette année sur l’ensemble du territoire dont 2 qui sont en cours : « Procession », avec l’artiste Sophie Gaucher et « Mon objet fétiche », avec en duo, les artistes Agathe Brahami-Ferron et Morgane Fourey. Et enfin « Surprise ! » Des affiches dans la ville, avec Agathe Brahami- Ferron, Morgane Fourey, Sophie Gaucher, Julien Nédélec, Maxime Thoreau et Florian Viel.

INFORMATIONS PRATIQUES :
13 ème Biennale Jeune Création
Avec : Sophie Blet, Louise-Margot Decombas, Julie Deutsch, François Dufeil, Yoann Estevenin, Paul
Garcin, Princia Chinese Itoua Dickelet, Dayoung Jeong, Marion Mounic et Alan Poulain.
Du 28 mars au 16 mai 2020
La Graineterie
Centre d’art de la Ville de Houilles
27 rue Gabriel Péri
78800 Houilles
https://lagraineterie.ville-houilles.fr/
En attendant la réouverture des expositions suite aux mesures sanitaires exceptionnelles, nous souhaitons continuer à soutenir les musées, les galeries et événements en leur offrant une visibilité pendant cette difficile période.

X
X