Temps de lecture : 2 minutes et 19 secondes

Pour sa seconde carte blanche, notre invité de la semaine, l’historien, critique et commissaire d’exposition, Michel Poivert nous parle de l’exposition « Réversible » de Constance Nouvel au Centre Photographique d’Île-de-France. Inaugurée en janvier dernier, l’expo s’est fermée prématurément en raison de la crise sanitaire et vient de réouvrir pour une prolongation jusqu’au 12 juillet !

Dans quelle monde vit-on ? Replié sur lui-même ou déplier à l’infini ? Fondu dans l’univers ou détaché par plans successifs ? En noir et blanc ou en couleurs ? Illusion, réalité, épaisseur, profondeur…le travail de Constance Nouvel nous fait douter de tout, et encore plus de notre capacité à distinguer ce qui sépare le monde réel d’un monde imaginaire.

Il y a quelques années, Constance qui a été formé dans l’atelier de Patrick Tosani aux Beaux-arts de Paris, me parlait déjà d’un texte qu’elle aimerait voir accompagner son travail qui fait déborder la photographie d’elle-même (Constance qui, faut-il le préciser est une grande technicienne du tirage couleur). Le temps a passé jusqu’à ce que son projet d’une trilogie d’expositions, jouant des lieux et de leurs correspondances l’entraîne de la galerie In Situ à Paris au centre d’art Le Point du Jour à Cherbourg et aujourd’hui au Centre Photographique Ile-de-France (CPIF) avec “Réversible”.

Comment accompagner cette recherche poétique sur l’espace et sa représentation ? Sans savoir que Constance était, elle aussi, une admiratrice du récit uchronique Flatland Fantaisie en plusieurs dimensions (1884) d’Edwin A. Abbott, je me suis amusé à en prolonger l’allégorie et à faire de l’œuvre de Constance Nouvel un projet révolutionnaire visant à restaurer la 3ème dimension dans un monde futur réduit à la dictature de la platitude. Pour cela, j’ai inventé une Encyclopédie des arts de Flatland et raconté comment notre monde, pour survivre et économiser son énergie a été réduit comme dans le roman, à deux dimensions. Dans un futur éloigné, la rédecouverte du travail de Constance Nouvel sur les jeux d’espace apparaît alors comme une sorte de manifeste pour les révoltés qui rêvent de reconstruire le paradis perdu de la 3eme dimension.

Extrait du texte :

Flatland, l’unique ouvrage du théologien, a pour ainsi dire remplacé la Bible. Publié à la fin du XIXe siècle, quasiment ignoré du grand public, Flatland présente les mémoires d’un citoyen habitant un monde réduit à deux dimensions, qui est depuis longtemps devenu le nôtre. Ce récit d’anticipation était bien plus qu’une fantaisie littéraire, il s’est révélé deux siècles plus tard le grand récit prophétique à l’heure de la décroissance mondiale. Ainsi, les travaux des astrophysiciens associés à ceux des neurobiologistes ont abouti dans les années 2080 à la découverte du grand principe de repliement du monde. Les ingénieurs fédéraux ont travaillé à la construction de grandes centrales de souffle inversé qui ont permis la réduction de régions-tests à deux dimensions, dont la vie s’est mise à ressembler à celle que l’on mène dans le récit d’Abbott. Généralisée à toute la planète, qui désormais ne consomme quasiment plus d’énergie, la loi de Flatland a mis la Terre en sommeil et créé une nouvelle ère où, désormais, les vents ne rencontrent plus d’obstacle.
On aurait pu croire que les œuvres de l’artiste encore anonyme, dont on ne conservait que quelques fantômes digitalisées, auraient rejoint le musée de Flatland, mais il n’en a rien été. Certains sont néanmoins parvenus à en produire des fac-similés qui se mirent à circuler sous le manteau. En secret, pourrait-on dire, toute son œuvre a servi à la rééducation des regards résistants.

Les éditions du Point du jour publieront en septembre l’ouvrage de Constance Nouvel, sous le titre Diaporama, une façon de prolonger en livre l’expérience à vivre actuellement à Pontault-Combault.

À paraître en septembre : Constance Nouvel, Diaporama, ed. Le Point du Jour.

INFORMATIONS PRATIQUES

sam13jui(jui 13)14 h 00 mindim12jul(jul 12)18 h 30 minRéversibleConstance NouvelCPIF - Centre Photographique d'Ile-de-France, 107 Avenue de la République, 77340 Pontault-CombaultType d'événement:Exposition,Photographie

X
X