Temps de lecture estimé : 2mins

Pour sa quatrième et dernière carte blanche, notre invitée de la semaine, la directrice de la Galerie Dix9, Hélène Lacharmoise, a souhaité revenir sur l’exposition “Performing for the camera” qui s’est tenue à la Tate Modern à Londres en 2016, à l’époque où Simon Baker était directeur du département Photographie et Art International. Une immense rétrospective de la photographie à travers une sélection de plus de 500 tirages !

Telle une histoire des liens étroits et complexes entre la performance et la photographie, cette grande exposition (près de 500 images) m’a fait revisiter tout un pan passionnant de l’art contemporain, de la naissance de la photographie à l’ère d’Instagram. En même temps elle questionne les relations art/action et le jeu des identités sociales. Quelques exemples : la pratique pionnière de Claude Cahun et Marcel Moore dans les années 1930, les performances d’Yves Klein, ou de Yayoi Kusama. des collaborations inédites entre photographes, performeurs et danseurs. Elle montre aussi comment des artistes comme Francesca Woodman ou Erwin Wurm ont utilisé la photographie comme scène pour se produire, d’autres tels Cindy Sherman et Hannah Wilke ou Marcel Duchamp pour explorer l’identité. Sans oublier la jeune génération avec notamment Romain Mader, dans une vidéo – fiction sur le tourisme sexuel en Ukraine « écrite » comme un roman photo (récit en voix off de l’artiste acteur). C’est d’ailleurs Mariage à Loeche les Bains, cliché final de la vidéo, qui figure sur la couverture d’un catalogue que je ne saurais que conseiller à ceux que le sujet intéresse.

https://www.tate.org.uk/whats-on/tate-modern/exhibition/performing-camera

 

La Rédaction
9 Lives magazine vous accompagne au quotidien dans le monde de la photographie et de l'Image.

    You may also like

    En voir plus dans L'Invité.e