Temps de lecture estimé : 6mins

Nouvelle foire internationale d’art vidéo initiée par Catherine et Renato Casciani sous la direction de Haily Grenet, Around Vidéo Art Fair réunit une trentaine de galeries internationales à Lille, au cœur de la Métropole et l’Eurorégion à un carrefour entre Londres, Paris, Bruxelles et les Pays-Bas. Diffusés dans une chambre d’hôtel, les trente projets de films d’artistes trouveront un écho inédit auprès du public dans une atmosphère intime et ludique. Innovation importante avec la section Artistes invités, la foire souhaite donner sa chance à des artistes non représentés en galeries. Pour ce lancement, un accent est mis sur des artistes originaires de la région ou ayant étudié dans la métropole.

A noter également que 4 prix seront décernés pour récompenser les meilleurs vidéos par un jury composé de : Nathalie Mamane Cohen (Collectionneuse / Paris), Sébastien Delot (Directeur LAM / Villeneuve d’Ascq), Keren Detton (Directrice Frac Grand Large), Dorith Galuz (Collectionneuse / Paris), Olivier Gevaert (Collectionneur / Bruxelles), Mélanie Meffrer Rondeau (Galeriste / Paris), Gabriel Nallet (Collectionneur / Grenoble), Alain Servais (Collectionneur / Bruxelles), Pascale Pronnier (Directrice artistique, Studio Le Fresnoy / Tourcoing).

Catherine et Renato Casciani, amateurs puis collectionneurs sont fortement impliqués dans la vie culturelle régionale (associations d’amis du LAM, de la Villa Cavrois, du Fresnoy et du Frac Nord-Pas de Calais, dont Renato assure la présidence, nationale (l’ADIAF) et internationale (exposition d’une sélection de leur collection lors de la foire ARTBRUSSELS 2017).

Consultante en production d’évènements culturels et en communication, Haily Grenet accompagne festivals et expositions depuis dix ans, en se spécialisant en art vidéo. Haily a étudié l’histoire de l’art à l’Ecole du Louvre-Paris et la sociologie à Sorbonne-Paris IV avant d’obtenir un master en management de la communication au CELSA. Basée à Séoul pendant 3 ans, elle collaboré avec plusieurs institutions coréennes, ainsi qu’en Asie du sud-est (Hong Kong, Malaisie…). Depuis 2016, elle conduit divers projets culturels comme le festival OVNi et salon Camera Camera Salon (Nice 2016-2019), les Rencontre Philosophiques de Monaco (Monaco, 2018), la compagnie lyrique les Monts du Reuil (Opéra de Reims 2020), et à présent Around Video Art Fair (Lille, 2019-2020).

Ils ont répondu à mes questions.

Pourquoi lancer une nouvelle foire dédiée à la vidéo ?

Renato Casciani : Il existe peu de foires dédiées à ce médium, qui paraît incontournable aujourd’hui dans les pratiques artistiques contemporaines.

En quoi Around Video Art Fair se distingue t-elle des autres offres dans ce domaine ? Quel est son ADN ?

Haily Grenet : La distinction c’est d’avoir une section entière ouverte à des artistes sans galeries, pour leur donner une visibilité et une diffusion auprès de galeristes et collectionneurs.

Quelle a été la réaction des galeries, ont elles été difficiles à convaincre ?

HG & RC : Malgré un enthousiasme certain de toutes les galeries approchées, cela a été difficile, pour deux principales raisons.
Tout d’abord le contexte et la crise sanitaire actuelle, l’incertitude qu’elle a généré et l’enchaînement des évènements en cette rentrée. Egalement la mise en marche de ce médium qui reste complexe, pour des questions de conservations et de monstrations chez les collectionneurs privés. On a eu de la chance malgré tout et on a surtout été aidé et conseillé par les membres de notre jury et nos réseaux respectifs.

Vous proposez la section “artistes invites” quels en sont les principes ?

HG & RC : Pour cette première édition, nous avons sélectionné 12 artistes sans galeries, avec un travail qui nous semble pertinent. Il semblait important d’ouvrir un panorama large des possibilités qu’offre l’image en mouvement.

Comment vous inscrivez-vous au sein d’un territoire riche de structures culturelles ?

HG & RC : Dès cette première édition, nous avons souhaité nous appuyer sur les forces majeures locales, en favorisant les échanges de visibilité avec les institutions incontournables de la région et la métropole : Louvre Lens, Frac Dunkerque, le LaM, le Palais de Beaux-Arts et surtout Le Fresnoy – Studio national des arts contemporains.

Question plus personnelle : A quand remonte votre première rencontre avec la vidéo ?

RC : La vidéo fait partie des débuts de notre collection, commencée il y a une vingtaine d’années avec Catherine, avec l’achat d’une vidéo d’Edith Dekyndt “One Second of Silence”. Devenir l’autre est un fil rouge dans notre collection, et nous avions été sensible à ce drapeau qui se fond dans le ciel au fur et à mesure pour devenir autre.

HG : Pour moi, c’était en 2005 à la Biennale de Venise avec les installations sur plusieurs écrans “Mother” et “Father” de Candice Breitz, où des acteurs connus jouent des rôles de mère ou père issus de films très mainstream.

Les galeries participantes :
22,48m2 – Emilie Brout & Maxime Marion
ADN gallery – Nùria Guëll
Albarran & Bourdais – Cristina Lucas
Alberta Pane – Michele Spanghero
Anne Barrault – Lic Schulman
Galerie Anne Sarah Benichou – Laurent Montaron
Achiraar – Claude Cattelain
ARt-i – André Fortino
Au Cube – Eric Pougeau
Cedric Bacqueville – David de Beyter
Bernard Jordan – Bertrand Gadenne
Cérami – Michel Couturier
Ceysson & Bénétière – Pugnaire & Raffini
Charlotte Fogh – Hanne Nielsen & Brigit Johnsen
Christophe Gaillard – Isabelle le Minh
Ellen de Bruijn – Pauline Curnier-Jardin
Eric Mouchet – Louis-Cyprien Rials
Espace à vendre – Camille Llobet
Harlan Levey Projects – Emmanuel van der Auwera
Joseph Tang – Julie Béna
jousse entreprise – Anne-Charlotte Finel
LMNO – Denicolia & Provoots
Michel Rein – Ariane Loze
Nadja Villene – Jacqueline Mesmaeker
Now/Here Production – Roland Baladi
Vitrine – Tarek Lakhrissi
Xippas – Bertille Bak

Les artistes invités :
Bertrand Dezoteux, Harmonie – Episode 1, 2018
Brognon – Rollin, L’Haleine des Statues (V), 2018
Hélène Marcoz, Paysage(s), 2016-18
Hoël Duret, Drop Out, 2020
Ismaël Chandoutis, Swatted, 2018
Justine Pluvinage, Amazones, 2017
Mali Arun, Paradisus, 2016
Pauline Bastard, Construire les liens familiaux, 2017-2020
Pierre Pauze, Please Love Party, 2018
Yann Vanderme, Normal Office, 2014
Yuyan Wang, One Thousand and One Attempts to be Ocean, 2020

Un riche programme d’évènements en résonance dans toute la métropole ponctuera ce grand week-end dédié aux images en mouvement.

INFOS PRATIQUES :
Around Vidéo Art Fair, nouvelle foire internationale d’art vidéo
Hôtel Moxy
1-3 octobre 2021
3 rue Jean Bart
59000 Lille
around-video.com

Photo de couverture : Auto Sculpture © David de Beyter

Marie-Elisabeth De La Fresnaye
Après une formation en littérature et histoire de l'art, Marie de la Fresnaye intègre le marché de l'art à Drouot et se lance dans l'événementiel. En parallèle à plusieurs années en entreprise dans le domaine de la communication éditoriale, elle créé son blog pour partager au plus grand nombre sa passion et expertise du monde de l'art contemporain et participe au lancement du magazine Artaïssime.

You may also like

En voir plus dans Interview Art Contemporain