Temps de lecture estimé : 3mins

Les galeries londonniennes Jerwood et la plateforme Photoworks s’associent pour la quatrième année consécutive afin de récompenser de jeunes photographes britanniques en début de carrière. Le jury de professionnel·les s’est réuni pour choisir les deux lauréat·es parmi les 370 candidatures. Cette nouvelle édition vient donc d’être remportée par Heather Agyepong et Joanne Coates, chacune reçoit une bourse de 15 000 £ et bénéficie d’un accompagnement pour mener à bien un projet sur une période de 12 mois, qui sera exposé dans les galeries Jerwood Arts à l’automne 2022.

Au total, les lauréates du Prix perçoivent chacune, une bourse de 32 000 £, cela comprend une dotation financière, un budget de production et d’un accompagnement pour une durée d’un an, pour mener à bien un nouveau projet de création. Le fruit de ce travail sera exposé dans le cadre d’une exposition itinérante dans plusieurs galeries britanniques et dont le coup d’envoi sera lancé à Londres à l’automne 2022.

© Joanne Coates, Daughters of the soil series, 2020

Chaque année, ce prix récompense des artistes en début de carrière travaillant avec le médium photographique et les aide à produire de nouvelles œuvres et à développer de manière significative leur pratique. Cette année, Heather Agyepong et Joanne Coates ont été sélectionnées parmi plus de 370 candidatures dans le cadre d’un appel à candidature national.

© Heather Agyepong, Caucasian Chalk Circle #9.2, 2020

Le jury, composé de Christine Eyene (historienne de l’art, critique et commissaire d’exposition), Joy Gregory (artiste), Sunil Gupta (photographe), Julia Bunnemann (commissaire d’exposition, Photoworks) et Harriet Cooper (responsable des arts visuels, Jerwood Arts), a salué la qualité des travaux proposés. Les projets des deux lauréates ont particulièrement attiré l’attention du jury. Heather Agyepong élaborera une série d’autoportraits nés de la compassion, de l’empathie et de l’humanité collectives observées pendant la période de pandémie. L’œuvre vise à représenter ces moments comme notre divinité collective et notre véritable capacité à commémorer ces moments.  Joanne Coates, travaillera quant à elle, en collaboration avec douze femmes à faibles revenus d’une région rurale du nord-est de l’Angleterre. La photographe mettra en lumière la contribution de ces femmes à l’industrie agricole à travers des documents d’archives, de ses photographies et de prises de son. Par le biais de l’engagement communautaire, elle entend explorer son terroir tout en mettant au jour les préjugés sexistes et les changements sociétaux et politiques.

https://photoworks.org.uk/
https://jerwoodarts.org/
http://www.heatheragyepong.com/
http://www.joannecoates.co.uk/

Ericka Weidmann
Après des études d'Arts Appliqués et de photographie, elle rejoint un magazine en ligne consacré à la photo en tant que directeur artistique, poste qu'elle occupera pendant 10 ans. En 2010, elle s'installe comme DA en indépendant. En parallèle, elle devient responsable éditorial pour Le Journal de la Photographie et c'est en septembre 2013 qu'elle co-fonde le quotidien L’Oeil de la Photographie pour lequel elle est rédactrice en chef jusqu'en septembre 2016 avant de fonder 9 Lives magazine ! Ericka Weidmann est également journaliste pigiste pour d'autres médias.

You may also like

News

Ouverture des Masterclass Oeildeep 2022

Les inscriptions à la première session des Masterclass Oeildeep 2022 sont ouvertes ! Il s’agit d’une formation de perfectionnement et d’accompagnement artistique ...

En voir plus dans News