Temps de lecture estimé : 5mins

Une nouvelle année s’achève. Lorsque 9 Lives est né en octobre 2016, j’avais envie d’offrir aux lecteur·ices un espace de liberté autour du médium photographique, et donner la parole à celles et ceux qui font la photographie et qui contribuent à la faire évoluer et à la défendre. Cette année, vous avez été des centaines de milliers à nous visiter, vous êtes nombreux·ses à nous envoyer des messages pour nous remercier, nous féliciter mais aussi nous engueuler (que ce soit pour des coquilles ou l’utilisation de l’écriture inclusive!). On reçoit aussi et surtout un très grand nombre de messages pour nous solliciter afin que nous portions un regard sur votre travail, que nous parlions de votre exposition, votre événement, votre ouvrage… Étant seule à la gestion des emails que l’on reçoit par centaine chaque jour, je ne peux malheureusement pas répondre à tout le monde et je tiens à m’en excuser. Ce n’est jamais par manque d’intérêt mais par un réel manque de temps. Et je comprends la frustration que certain·es peuvent ressentir.

Cette année nous avons passé l’âge de raison, et cette envie de liberté et de respiration est plus que jamais présente. Maintenir un média indépendant est difficile, même si nous ne subissons pas le même sort que nos confrères de la presse écrite qui font face à la hausse du prix du papier et de l’impression, nous accusons également la hausse des prix de nos logiciels, près de 100% d’augmentation de notre abonnement d’emailing, +40% de nos frais de serveurs et ou encore le prix de l’électricité qui ne cesse d’augmenter… C’est grâce aux donateurs et aux adhérents que nous tenons bon, vous permettez de financer une grande partie de la production de 9 Lives.
Vous aussi, vous pouvez nous aider par un petit don en cliquant-ici. Cela participe à contribuer à la production de 9 lives. Si vous êtes soumis à l’impôt sur le revenu, vos dons sont defiscalisés (déductionde 66%) ! Si vous donnez 10€, vous ne payez que 4€ !
Vous pouvez également rejoindre nos adhérents en cliquant-ici.

Chaque contributeur·ice est bénévole et passionné·e (et un peu fou on est d’accord). Je tiens tout particulièrement à les remercier dans cet éditorial de fin d’année. Marie-Elisabeth de la Fresnaye, ma principale acolyte présente depuis le début de l’aventure, qui partage chaque jour avec nous son amour pour l’art contemporain et qui a entamé un véritable tour de France et presque tour d’Europe pour donner la parole aux structures d’art et aux artistes. Frédéric Martin est celui qui passe des heures à écumer les librairies pour vous dénicher de véritables pépites. Raphaël Shammaa, notre correspondant new-yorkais qui nous donne l’occasion de prendre le temps de découvrir de longs entretiens passionnants. Jacques Revon, l’éternel amoureux de l’argentique, Maria Xypolopoulou, doctorante en histoire à l’Université Paris 1, qui développe sa thèse sur le regard des photographes, les usages de la photographie et les représentations culturelles et du genre pendant la Première Guerre mondiale dans les Balkans, et tou·tes celles et ceux qui apportent leur pierre à l’édifice ponctuellement.

Cette année, nous avons annoncé un millier d’expositions et d’appels à candidatures (une rubrique à succès!) dans notre agenda, nous avons publié 1600 articles, et la fin de l’année est l’occasion de faire un point sur la parité de nos contenus et en veillant à donner de la visibilité aux femmes du secteur avec une présence de 39%. 34% pour les hommes et 26% pour les contenus mixtes. Cette comptabilité n’est plus faite au quotidien, mais nous tenons à la maintenir pour veiller à une meilleure inclusivité.

Graphique de répartition de représentation des genres dans la partie rédactionnelle de 9 Lives Magazine, année 2023

Je profite de cet éditorial pour remercier toutes celles et ceux qui ont répondu à nos demandes d’interviews, aux attaché·es de presse qui œuvrent  au quotidien pour nous tenir informés, aux 45 personnalités du monde de la photographie et des arts visuels à s’être prêtées au jeu de notre carte blanche éditoriale L’Invité·e – Rubrique qui rencontre un véritable succès auprès de vous, lecteur·ice ! Il serait trop long de citer tout le monde, mais sachez que derrière 9 Lives, il y a un paquet de gens sans qui rien ne serait possible, les personnes avec qui je travaille (pour gagner ma vie!), mes clients qui ignorent probablement que sans eux, je ne pourrais pas maintenir 9 Lives.

Je vous dis à l’année prochaine et en attendant, pendant les deux prochaines semaines, si vous êtes abonné·e à notre newsletter (c’est gratuit), vous recevrez les articles qui ont eu le plus de succès auprès de nos lecteur·ices avant de se retrouver le 8 janvier !

Belles fêtes à tou·tes !


Nombre de vue(s) : 491
01149
Ericka Weidmann
Après des études d'Arts Appliqués et de photographie, elle rejoint un magazine en ligne consacré à la photo en tant que directeur artistique, poste qu'elle occupera pendant 10 ans. En 2010, elle s'installe comme DA en indépendant. En parallèle, elle devient responsable éditorial pour Le Journal de la Photographie et c'est en septembre 2013 qu'elle co-fonde le quotidien L’Oeil de la Photographie pour lequel elle est rédactrice en chef jusqu'en septembre 2016 avant de fonder 9 Lives magazine ! Ericka Weidmann est également journaliste pigiste pour d'autres médias.

You may also like

En voir plus dans 9Lives