Syrie, Vidéos sans frontières 4 : Mohamad Omran et Bissane Al Charif, Sans ciel

988 Views |  Like
Temps de lecture : 1 minute et 6 secondes

Si le rêve de « liberté et dignité » largement partagé par le peuple syrien en mars 2011 a vite viré au cauchemar qui se déroule devant les yeux cyniquement fermés de la communauté internationale, les artistes syriens ne baissent ni les yeux ni les bras.
Au rythme d’une vidéo par semaine, « Syrie, vidéos sans frontières » propose de remonter cette histoire qui est aussi la nôtre à travers les regards des Syriens eux-mêmes.

Mohamad Omran et Bissane Al Charif, Sans ciel, 2014, 2:27

Alep, Damas, Hama, Homs, Idlib, Kobane, Palmyre, Raqqa…  Jour après jour, on voit les villes s’effondrer par médias interposés.  Imaginé par le couple d’artistes Mohamad Omran, sculpteur et dessinateur, et Bissane Al Charif, architecte, scénographe et plasticienne, Sans ciel livre un concentré de la dévastation d’une ville syrienne, de toutes les villes syriennes, voire de toutes les villes meurtries. Filmée en stop-motion à partir de grandes maquettes au fur et à mesure réduites à l’état de ruines, elle évite le sensationnalisme de l’instant pour faire ressentir la perte à la fois d’un passé et d’un avenir.

Retrouvez la présentation générale de « Syrie, Vidéos sans frontières » :
https://www.youtube.com/channel/UCPgJ8tXE_4CKwMwqsURYLnQ

A voir aussi :
Deux installations de Bissane Al Charif
Mémoire(s) de femmes (2014-2015), une projet documentaire multimédia retraçant en images et paroles les parcours de femmes syriennes et syro-palestinennes contraintes de fuir leur pays depuis 2011 et de reconstruire leur vie ailleurs.
http://www.bissanealcharif.com/language/fr/memoires-de-femmes/

Sham (2016), une évocation de la ville-pays de Damas – appelée « Sham » en arabe dialectal – telle qu’elle est racontée, dessinée et imaginée aujourd’hui par des enfants syriens devenus pour la plupart des réfugiés.
http://www.espacemalraux-chambery.fr/exposition/sham/

https://www.youtube.com/channel/UCPgJ8tXE_4CKwMwqsURYLnQ

Sham sera présenté au Musée national de l’histoire de l’immigration à Paris dès novembre 2017.

 

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Captcha loading...

X
X