Temps de lecture : 3 minutes et 58 secondes

Pour sa première carte blanche, notre invitée de la semaine Sonia Seraidarian – fondatrice des masterclass et bootcamp Oeildeep – nous en dit plus sur cette jeune structure qu’elle a lancée l’an dernier. Avec l’aide d’experts et de photographes de renom, Oeildeep guide les photographes dans leur processus de création. Vous pouvez déjà postuler aux prochaines sessions.

Durant plusieurs années (2009-2014), j’ai eu l’opportunité de travailler aux côtés d’un auteur-photographe sur ses projets : productions, expositions, livres… Ce suivi quotidien du processus de création a forgé mon désir d’imaginer et de développer une structure pour accompagner des photographes sur un long terme. La formule des six mois m’a semblé être une durée adaptée pour amorcer un travail photographique, développer sa créativité et réaliser une série. L’idée de cet accompagnement est aussi née du constat que les photographes sont souvent seuls dans leur projet alors que l’intervention de regards extérieurs est parfois nécessaire aux différents stades de leur production. Les masterclass sont nées.
Le point fort de ces formations consiste en l’intervention de trois experts, des photographes renommés et ce que j’appelle les « non-photographes », ces derniers étant la majorité du temps des commissaires d’exposition que le participant peut être amené à rencontrer dans sa carrière. Cette pluralité des échanges permet au stagiaire d’affirmer son regard, de trouver son style et de développer son propre langage photographique. Il ne s’agit pas de suivre un seul modèle mais de croiser différentes visions afin de s’approprier sa photographie, avec l’expertise transmise par les conseils de trois intervenants, et ce durant six mois.
Mon objectif est de permettre au participant de créer un rapport privilégié avec les experts qui sont parfois difficilement accessibles. Cette masterclass se veut à la fois une expérience photographique et une aventure humaine dans laquelle se tissent des liens forts entre tous. Nous accueillons des stagiaires issus de différents horizons, de différentes formations, et de différents pays. Amateurs et professionnels se côtoient comme leurs styles photographiques se rencontrent : un véritable échange entre les participants peut s’effectuer tout au long de la formation. Le groupe devient ainsi une petite famille – où je suis d’ailleurs souvent considérée comme la « maman » -, et les relations entre nous perdurent dans le temps.

Il est aussi important pour moi que tout le monde se sente réellement soutenu et mis dans les meilleures conditions pour progresser et accueillir tout ce que nous leur transmettons au fil des six mois. Surtout il est essentiel que les travaux réalisés aient une vie après la masterclass, que ce soit sous forme de projection ou de publication, mon objectif étant de donner la plus grande visibilité à tous ces projets photographiques.
A l’issue, je continue de manière plus personnelle à suivre et soutenir le travail de la plupart des participants : c’est toujours une immense satisfaction d’apprécier au fil du temps l’évolution du travail de chacun, de me rendre à leurs expositions, de les voir toujours impliqués, participer à des concours et jusqu’à gagner des prix.

Quelques mots de nos experts :

Lors de la première réunion, la diversité des profils des participants, avec en commun la passion pour l’image mais chacun un parcours et une histoire si différents, m’ont fait craindre une incommunicabilité difficile à surmonter et l’impossibilité de travailler en groupe. Craintes oubliées à la fin du deuxième jour, grâce à la qualité des échanges et à un écoute générales assez rares. La curiosité, souvent à la base du travail de photographe, avait opéré en rendant tout le monde participatif, attentif et impliqué dans les chemins, par ailleurs pas évidents, sur lequel on s’est aventuré ensemble. Les attentes de chacun ainsi que la relation différente à la photographie, entre Jean-Christian Bourcart, Stefano De Luigi et moi-même, ont contribué à un foisonnement permanent qui a repoussé les limites des recherches personnelles. En parallèle les entretiens individuels ont répondu aux exigences d’approfondissement.
A la fin du stage de six mois, à l’épanouissement des participants et à la réalisation de leur projet, s’est ajoutée la satisfaction de les voir arriver vraiment loin de leurs points de départ, avec des résultats surprenants et enthousiasmants pour nous tous.
Rôle clé celui de Sonia qui, au delà de ses capacités de coordinatrice et organisatrice, a su cimenter le groupe avec une présence constante, attentive et chaleureuse.
– Laura Serani

Ce qui est vraiment remarquable dans les stages d’Oeildeep c’est le sentiment de chaleureuse camaraderie qui se développe entre les stagiaires et les intervenants. Cela tient à la longueur et la structure même des workshops – alternance des weekends tous ensemble et des rendez-vous individuels sur Skype- mais aussi à la personnalité de Sonia qui propose un cadre où la confiance s’établit naturellement.
Il est toujours fascinant et réjouissant de voir les stagiaires s’épanouir dans leur production et s’ouvrir vers d’autres possibilités expressives. La confrontation des points de vue des 3 intervenants incite les stagiaires à faire leur propre choix. Il n’y a qu’une vérité et elle leur appartient.
– Jean-Christian Bourcart

Au long des ces six mois j’ai pris un réel plaisir dans l’échange avec les participants et les autres experts.
Une véritable osmose s’est créée entre tous, comme un « bouillon de réflexions communes » sur les projets des participants. Des conditions de travail que j’ai trouvées personnellement très stimulantes.
Ça était une agréable surprise, de voire autant de diversités de regards, une occasion pour moi aussi d’apprendre et pas seulement d’enseigner.
– Stefano De Luigi

INFORMATIONS PRATIQUES
Prochaines Masterclass Oeildeep, les inscriptions sont ouvertes

• Masterclass – Session #1
Du 22 juin 2019 au 19 janvier 2020
Intervenants : Laura Serani, Jean-Christian Bourcart et Stefano De Luigi
Atelier de groupe à Paris : 22/23 juin 2019, 21/22 Septembre 2019, 18 /19 Janvier 2020
Suivi à distance par Skype : 2 Rendez-Vous Individuels Par Mois
Date limite d’inscription : 10 Juin 2019 (Nombre de places limité)

• Masterclass – Session #2
Du 28 septembre 2019 au 22 mars 2020
Intervenants : Audrey Hoareau, Denis Dailleux et Jean-Christian Bourcart
Atelier de groupe à Paris : 28/29 septembre 2019, 11/12 janvier 2020, 21/22 mars 2020
Suivi à distance par Skype : 2 Rendez-Vous Individuels Par Mois
Date limite d’inscription : 2 septembre 2019 (Nombre de places limité)

• Masterclass – Session #3
Du 7 décembre 2019 au 14 juin 2020
Intervenants : Jane Evelyn Atwood, Jean-Christian Bourcart et Nicolas Havette
Atelier de groupe à Paris : 7/8 décembre 2019, 14/15 mars 2020, 13/14 juin 2020
Suivi à distance par Skype : 2 Rendez-Vous Individuels Par Mois
Date limite d’inscription : 15 novembre 2019 (Nombre de places limité)

Informations : http://www.oeildeep.com
Demande de participation en ligne : https://www.oeildeep.com/inscription
Prise en charge par l’AFDAS et la formation professionnelle,
nous contacter : contact@oeildeep.com

A LIRE :
Andrea Olga Mantovani, 1er lauréate du Concours OEILDEEP Le Chant du Cygne, la déforestation de Bialowieza
Safaa Mazirh, 2ème lauréate du Concours OEILDEEP Amazigh
Samir Tlatli, 3ème lauréat du Concours OEILDEEP Préfecture
1er Concours Photographique OEILDEEP : Les candidatures sont ouvertes !

X
X