Temps de lecture : 3 minutes et 40 secondes

Les noms des deux lauréates pour cette 25ème édition du Prix HSBC pour la Photographie viennent d’être dévoilés. Il s’agit de la photographe hollandaise Louise Honée et la française Charlotte Mano pour leur série respective « We Love Where We Live » et « Thank you mum ». Nous retrouverons les deux femmes lauréates tout au long de l’année dans le cadre d’une exposition itinérante et lors de la publication de leur monographie.

« We Love Where We Live »
Louise Honée

Dans cette série « We Love Where We Live » (Nous aimons où nous vivons), je capture les regards mûrs des enfants et des jeunes adultes. Leur identité est étroitement liée à la région où ils grandissent : le comté de McDowell en Virginie Occidentale, en partie situé dans les montagnes boisées des Appalaches, autrefois l’une des régions les plus riches des États-Unis en raison de l’exploitation du charbon. La situation économique de ses habitants était convenable jusqu’à ce que l’une après l’autre, les mines ferment et les emplois disparaissent. Beaucoup ont donc perdu leur emploi et sont partis, laissant derrière eux des villes fantômes.
Je me suis demandé quelles perspectives d’avenir sont encore offertes à ces jeunes qui vivent souvent avec leurs grands-parents ou d’autres membres de leur famille, plutôt qu’avec leurs parents biologiques. Quelque part sur la route se trouve un panneau portant l’inscription : « We Love Where We Live ». Je reste fascinée par cette contradiction apparente : les problèmes évidents de la région et l’intense solidarité des gens. Dans cette œuvre, je tente d’illustrer leur vulnérabilité et leur détermination et, d’une manière cinématographique, je saisis la beauté cachée dans la pauvreté et l’insécurité. « We Love Where We Live » traite de la construction de soi-même et de son identité propre. Je pose alors dans ces images un filtre doux, presque réconfortant, sur les aspérités tranchantes d’un sujet difficile.
Louise Honée

Hollandaise. Née en 1974
Vit et travaille à Arnhem
C’est après avoir terminé des études d’histoire de l’art à l’université d’Amsterdam que Louise Honée, née en 1974 à Nijmegen (Pays-Bas), a découvert sa passion pour la photographie. Elle a décidé de continuer ses études à la Photo Academy d’Amsterdam et s’est spécialisée dans la photographie documentaire. Depuis lors, Louise Honée travaille comme photographe documentaire et de portrait.
L’espoir indestructible de la jeunesse constitue le sujet central de ses photographies, capturant les moments fragiles d’existences en devenir, en toutes sortes de circonstances. Toujours à la recherche de la poésie que recèle une histoire, Louise Honée rassemble les images qu’elle crée sous la forme d’une narration visuelle à travers laquelle les personnes qu’elle rencontre jouent un rôle lié à leur contexte. Elle tente de définir comment les identités se construisent au sein des environnements et des paysages qui entourent les personnes et les enfants qu’elle photographie.
La série « We love where we live » est l’un de ses projets les plus importants, réalisé entre le printemps 2017 et l’automne 2019 à McDowell County en Virginie-Occidendale, aux Etats-Unis.

https://www.louisehonee.com/

« Thank you mum »
Charlotte Mano

« Thank you mum » est d’abord un travail de résistance qui se déploie au travers d’images, de vidéos et d’installations. Je photographie ma mère depuis qu’elle est atteinte d’une maladie incurable (un an et demi). Que faire lorsque l’on se retrouve face à un destin que l’on sait déjà sombre ? Lorsque le compte à rebours a commencé, que me reste-t-il avec celle qui compte le plus pour moi ?
Isolée avec ma mère dans la campagne française, j’ai d’abord tenté d’exprimer une relation mère-fille, une expression qui s’est transformée au fil des jours en un hommage pudique et poétique à ma propre mère. Ce travail difficile, mais salvateur, évolue et s’emplit chaque jour d’expériences du quotidien.
On ne peut nier une atmosphère étrange, presque ésotérique et de l’ordre du rituel, comme si je cherchais par tous les moyens à conjurer le mauvais sort, à utiliser tous les moyens de sauvegarde et d’enregistrement pour suspendre le temps et garder ma mère auprès de moi.
Alejandro Castellote emploie une phrase très juste lorsqu’on regarde l’ensemble de la série : « she asks for a miracle ».
C’est la chose la plus significative que j’ai pu réaliser en tant que photographe ; je sais déjà que les morceaux d’intimité que vous voyez ici formeront au fil des années l’édifice de ma vie.
Charlotte Mano

Française. Née en 1990
Vit et travaille à Paris
Après un double cursus de Lettres modernes et de Communication Culturelle, Charlotte intègre l’école des Gobelins où elle sort dans les majors de sa promotion.
Son travail photographique, s’il se déploie en apparence autour de plusieurs thématiques (le corps, l’espace, l’obscurité), ne cesse de questionner l’image : son pouvoir de représentation et de transparence, mais aussi ses propres limites.
On y retrouve des souvenirs, des personnages, des paysages, des sensations, le tout traduit dans une atmosphère édulcorée, contemplative et un brin nostalgique.
Ses influences sont variées : de la littérature fantastique du XIXème siècle à la peinture symboliste et surréaliste chinoise contemporaine, en passant par des artistes plasticiens comme Oscar Muñoz.
Ce qui est frappant dans l’ensemble de ses travaux, c’est cette vision prometteuse et singulière de la photographie qu’elle ne cesse d’explorer et d’interroger, avec un souci d’invention permanent.
Dans l’ensemble de son parcours, Charlotte ne cesse d’expérimenter par tous les moyens, elle défie l’image et ses formes afin de les rendre sensuelles et troublantes.

https://www.charlottemano.com/

INFORMATIONS PRATIQUES

jeu03sep(sep 3)12 h 00 minsam10oct(oct 10)19 h 00 minLauréates 2020 du Prix HSBC pour la PhotographieLouise Honée & Charlotte ManoGalerie Esther Woerdehoff, 36 rue Falguière, 75015 ParisType d'événement:Exposition,Photographie

A LIRE
Les nominés 2020 pour le Prix HSBC pour la Photographie
Fannie Escoulen, conseillère artistique du Prix HSBC 2020
Les nouveaux lauréats du prix HSBC : Dominique Teufen & Nuno Andrade
Lauréats du Prix HSBC pour la Photographie 2018
Les lauréats du Prix HSBC pour la photographie 2018 dévoilés
Bordeaux : Nathalie Lamire Fabre accueille les deux lauréates du Prix HSBC pour la Photographie 2017
Thank you mum, une série de Charlotte Mano

X
X