PhotoPortfolio

Les jours se suivent, une série de Céline Gaille

Temps de lecture estimé : 3mins

Cette semaine, nous partageons, dans notre rubrique consacrée aux photographes, la série de Céline Gaille intitulée “Les jours se suivent”. Un travail débuté le 16 mars, jour du confinement imposé par le gouvernement. Dans ces images, nous suivons le quotidien de la photographe. Un quotidien que nous partageons tous, celui de la quarantaine où les jours ses suivent… et se ressemblent.

Photographe confinée dans un appartement au septième étage d’un immeuble toulousain, mon champ d’exploration s’est soudainement limité à notre espace de confinement privé dans une ville devenue inaccessible. Le quotidien revêt une nouvelle saveur, entre complicité, tensions ou langueur ordinaire. Attirée vers l’extérieur, j’observe tout autant les micros mouvements de mon voisinage sur les balcons, les terrasses et les bouts de rue que l’élasticité des liens familiaux. Au cours d’un va et vient vers l’extérieur et l’intérieur, je repense mon rapport à la ville et aux alentours immédiats, confrontée à nos vies cernées de restrictions. Je capture avec une certaine émotion des instants volés chez mes voisins inconnus dont j’aperçois à bonne distance des fragments à petite échelle et restitue pleinement l’ordinaire d’un confinement tel que l’incarnent physiquement mon compagnon et notre enfant, leur relation et leurs individualités. Cette mise en regard redonne une place à nos existences dans cet étrange espace-temps. Série commencée le le 31 mars 2020.

Céline Gaille est une photographe française diffusée par le Studio Hans Lucas. Installée aujourd’hui à Toulouse, originaire du Cantal, elle a vécue à Lisbonne, Paris, Rome et New York. Documentant à la fois le quotidien de la société et préoccupée par de nouvelles démarches photographiques avec l’utilisation de l’archive et de la fiction, elle réalise des portraits, des reportages et couvre des événements. Elle photographie également dans les rues des grandes villes d’Europe le style et la mode, pendant les fashion weeks ou les festivals de cinéma.
Son travail personnel se nourrit de ce qui est usé, étrange et intime. Elle instille dans son écriture des échos aux questionnements sur le passage du temps, la disparition, le sentiment de perte, l’état du monde, l’exil.
Elle a publié en 2016 sa première monographie d’auteur “Accepte-le, un album portugais 1919-1979” aux éditions The Eyes Publishing.

D’autres séries sont disponibles ici : http://hanslucas.com/clngaille/photo
contact[at]celinegaille.com

SUR LE MÊME THÈME :
Gaëlle Magder présente La Divine Tragédie
Thomas Louapre : Le confiné libéré, journal d’un huis clos
Anna Bambou : En quarantaine, une série à quatre mains
Confine qui peut, une série en cours de Charles Delcourt


Vous êtes photographes et vous souhaitez donner de la visibilité et de la résonance à votre travail ? Notre rubrique Portfolio vous est consacrée !

Comment participer ?
Pour soumettre votre travail à la rédaction, il vous suffit d’envoyer à info@9lives-magazine.com

• Une série composée de 10 à 20 images. Vos fichiers doivent être en 72DPI au format JPG avec une taille en pixels entre 900 et 1200 pixels dans la plus grande partie de l’image ;
• Des légendes (si il y a) ;
• Un texte de présentation de votre série (pas de format maximum ou minimum) ;
• Une courte biographie avec les coordonnées que vous souhaitez rendre public (site web, email, réseaux sociaux…)

La Rédaction
9 Lives magazine vous accompagne au quotidien dans le monde de la photographie et de l'Image.

    You may also like

    En voir plus dans Photo