Interview Art ContemporainOtherSide

Bowie au Palace : l’odyssée d’un mythe !

Temps de lecture estimé : 2mins

Alors que de nouveau les musées, théâtre et autres lieux culturels sont victimes de la non reconnaissance de leur indispensable survie, le théâtre du Palace (à ne pas confondre avec la salle emblématique de toute une génération) fait revivre “l’Odyssée Bowie” à travers deux collections originales privées fascinantes, celle de Jean-Charles Gauthier, l’un des plus grand amateur au monde et de Yves Gardes qui s’est focalisé sur les vinyles de multiples provenances.

Tout commence à Saint-Etienne à la Cité du design quand Ludovic Chazalon directeur du Rhino Jazz(s) Festival organise la première “Bowie Odyssée” en 2018, totalisant 4000 personnes en 14 jours. Il est co-commissaire avec Eric Tandy de cette version parisienne qui rassemble un millier de pièces et reliques dans une chronologie qui fait revivre 50 ans de carrière et d’éternelles métamorphoses d’un immense artiste.

La Discothèque de Radio France à cette occasion expose une myriade de pochettes de 33T et de 45T sorties de ses archives, tandis qu’un Juke-Box permet à chacun de choisir sa bande son idéale.

Nous sommes un peu dans la face B de “Bowie is” que j’avais eu la chance de découvrir au Victoria & Albert museum de Londres, une version très grand spectacle et immersive où l’on retrouvait les costumes de scène.

Ici ce sont des souvenirs patiemment collectés par des amateurs passionnés qui en parlent avec des accents de vérité comme Yves Gardes qui adolescent, le découvre à partir des premiers 45 T. On cède volontiers à cette Bowiemania !

INFOS PRATIQUES :
“Bowie Odyssée”
Exposition initialement prévue du 15 décembre 2020 au 28 mars 2021
Face aux nouvelles annonces gouvernementales, l’exposition reste fermée jusqu’à nouvel ordre.
Théâtre le Palace
8 Rue du Faubourg Montmartre
75009 Paris
https://www.bowie-odyssee-expo.com/

Marie-Elisabeth De La Fresnaye
Après une formation en littérature et histoire de l'art, Marie de la Fresnaye intègre le marché de l'art à Drouot et se lance dans l'événementiel. En parallèle à plusieurs années en entreprise dans le domaine de la communication éditoriale, elle créé son blog pour partager au plus grand nombre sa passion et expertise du monde de l'art contemporain et participe au lancement du magazine Artaïssime.

You may also like

En voir plus dans Interview Art Contemporain