L'InterviewPhoto

Festival Circulation(s) 2021 : Elliott Verdier, Reaching for Dawn

Temps de lecture estimé : 3mins

Dans l’attente de l’ouverture au public de la onzième édition du festival Circulation(s), Marie-Elisabeth de la Fresnaye continue de partager avec nous ses expositions coups de cœur. Après Aida Bruyère et Mathias de Lattre, voici Elliott Verdier qui présente sa série “Reaching for Dawn”, un travail photographique et sonore qui explore les mécanismes de résilience et les invisibles ressorts du traumatisme psychique de la guerre.

Comme un écho de cette saison Africa 2020 pas assez vue du fait du confinement. Son utilisation d’une chambre lui permet de rencontrer plus facilement en contact avec les gens qu’il souhaite. Sa série sur le Kirghizstan lui avait permis de remporter le Prix des Rencontres photographiques du 10ème. A présent c’est le Libéria qui l’a conduit à réaliser cette magnifique série « Reaching for Dawn » sur d’autres traumatismes invisibles liés à des crimes de guerre. A nouveau un drame oublié.

Il a répondu à mes questions.

Comment avez-vous accueilli l’opportunité de faire partie de Circulations 2021 et que pensez-vous d’un tel panorama ?
Après quelques expositions annulées l’année dernière, je suis évidemment heureux de pouvoir enfin montrer « Reaching for Dawn » pour la première fois. Etant Parisien, je visitais chaque année Circulation(s) en ayant l’envie d’en faire un jour partie. C’est un festival à l’univers très riche, par sa programmation, ses scénographies toujours inventives, mais aussi par tous les évènements en marge.

Vous y présentez Reaching for Dawn réalisée au Libéria, les enjeux et la méthodologie
Le Libéria a connu une guerre civile très sanglante qui s’est terminée en 2003. Depuis, personne n’a été jugé, aucun memorial n’a été érigé, aucune journée n’est commémorée… Le traumatisme de la population reste figé dans un silence (national et international) très pesant. L’enjeu était de retranscrire ce traumatisme latent, invisible.

Lors d’un premier voyage là-bas, où je ne faisais pas d’image, j’entendais régulièrement « la nuit » revenir dans la parole des Libérien.ne.s. La nuit, dans l’obscurité, seul.e avec ses pensées, le traumatisme semble surgir et devenir palpable. J’ai donc voulu donner corps à cette nuit noire au mutisme étouffant, à travers des images monochromes très denses. Ces n&b sont des paysages ou des images contextuelles essentiellement inhabités, qui plantent le décor de portraits en couleurs. Ces derniers, sensiblement humains, paraissent alors surgir de cette nuit libérienne fantomatique.

Quelles sont vos réflexions sur la crise du Covid ?
J’ai terminé Reaching for Dawn il y a maintenant un an. Avant Circulation(s), je n’avais pas eu l’occasion de partager ce projet car tout s’annulait… En plus de l’experience marquante d’avoir traité un sujet si lourd, je n’ai pas vraiment eu l’opportunité de le digérer. J’ai la sensation que ce projet me pèse encore, j’ai du mal à ressortir ma chambre photographique et à avancer sur d’autres sujets.

Cette exposition vient alors comme une respiration, un premier pas vers « l’après », que le livre à paraître en avril accompagnera sans doute. Sa préparation, permise par les confinements successifs, a finalement été la seule manière de continuer d’avancer.

Un livre va accompagner la série.

INFORMATIONS PRATIQUES

sam13mar(mar 13)14 h 00 mindim02mai(mai 2)19 h 00 minPostponedCirculation(s) 2021Festival de la Jeune Photographie EuropéenneEn attente de la réouverture des lieux culturels104 – CENTQUATRE Paris, 104 rue d'Aubervilliers 75019 ParisType d'événement:Festival,Photographie


En attente de son ouverture Circulation(s) festival propose des capsules digitales dédiées à chacun.e des artistes.

https://elliottverdier.com
https://www.festival-circulations.com

Marie-Elisabeth De La Fresnaye
Après une formation en littérature et histoire de l'art, Marie de la Fresnaye intègre le marché de l'art à Drouot et se lance dans l'événementiel. En parallèle à plusieurs années en entreprise dans le domaine de la communication éditoriale, elle créé son blog pour partager au plus grand nombre sa passion et expertise du monde de l'art contemporain et participe au lancement du magazine Artaïssime.

You may also like

En voir plus dans L'Interview