Temps de lecture estimé : 3mins

L’annonce publique a été faite en ce début de rentrée scolaire, celle qui succède à Marion Hislen au poste de cheffe du bureau de la photographie au sein du Ministère de la Culture est Fannie Escoulen. Si la délégation a fait place, ce début d’année, à un simple “bureau”, provoquant colère et incompréhension, l’annonce de la prise de fonction par une personnalité du monde de la photographie à la DGCA rassure. Depuis l’annonce du départ de Marion Hislen en juin dernier, l’inquiétude planait sur le sort de la photographie au sein des pouvoirs publics, dont les rênes sont tenues par Roselyne Bachelot

En janvier 2018, Françoise Nyssen, alors Ministre de la Culture, avait nommé Marion Hislen au poste de Déléguée à la photographie au sein de la Direction générale de la création artistique. Un signal fort et prometteur sur la volonté du ministère de soutenir la photographie. Les arrivées successives de Franck Riester puis de Roselyne Bachelot sont venues chahuter la structure consacrée à l’image fixe, avec notamment l’annonce fracassante en janvier dernier que la délégation à la photographie serait relayée au rang de simple bureau, une décision qui passe mal auprès de tou·tes les professionnel·les déjà durement frappé·es par la crise sanitaire. Après plus de 3 ans à représenter l’ensemble des acteurs de la photographie et à œuvrer pour défendre les enjeux d’un secteur fragile, Marion Hislen quitte le navire et c’est Fannie Escoulen qui décide de poursuivre l’action engagée en soumettant sa candidature.

Depuis plus de 20 ans, Fannie Escoulen construit un parcours au service de la photographie, de ses artistes, et de ses publics. Après être passée par le Centre Méditerranéen de la Photographie, l’agence Métis, ou encore la célèbre agence Magnum Photos, elle co-fonde en 2006 avec Diane Dufour le BAL, dont elle assure la direction conjointe jusqu’en 2014. Elle poursuit ses projets en tant que commissaire d’exposition indépendante et participe à un grand nombre de projets nationaux et internationaux. En 2018, elle est chargée par le Ministère de la Culture d’initier “Elles X Paris Photo”, un programme visant à mettre en valeur les femmes photographes. Aujourd’hui, elle intègre la DGCA pour diriger le bureau de la photographie et ainsi soutenir l’ensemble du secteur et engager la politique de l’État dans le domaine de la photographie, alliant création, patrimoine et diffusion.

Fannie Escoulen, commissaire d’exposition, est notre invitée de la semaine
Fannie Escoulen, conseillère artistique du Prix HSBC 2020

Photo de couverture : Fannie Escoulen (détail) © Julien Magres

Ericka Weidmann
Après des études d'Arts Appliqués et de photographie, elle rejoint un magazine en ligne consacré à la photo en tant que directeur artistique, poste qu'elle occupera pendant 10 ans. En 2010, elle s'installe comme DA en indépendant. En parallèle, elle devient responsable éditorial pour Le Journal de la Photographie et c'est en septembre 2013 qu'elle co-fonde le quotidien L’Oeil de la Photographie pour lequel elle est rédactrice en chef jusqu'en septembre 2016 avant de fonder 9 Lives magazine ! Ericka Weidmann est également journaliste pigiste pour d'autres médias.

You may also like

En voir plus dans News