Temps de lecture estimé : 4mins

De la belle galerie Jean Paul Barres située 1 Pl. Saintes-Scarbes à Toulouse qui présente des raretés en termes de tirages vintage (1958) sur le brai (produit issu de la houille), à la galerie de la librairie Ombres Blanches rue Mirepoix qui privilégie l’éclectisme du travail de Jean Dieuzaide en terminant aux Couvents des Jacobins qui a pris le parti du travail documentaire du photographe dont on fête le centenaire, le regardeur a enfin la possibilité d’approcher la complexité de 60 ans d’une vie de photographe (1921-2003).

En effet, dans les années 1970 Jean Dieuzaide avait un Atelier de production photographique rue Erasme à Toulouse. Il employait jusqu’à 7 personnes. Une véritable ruche rapportent celles et ceux qui ont connu cette maison devenue illustre. Il travaillait pour les plus grandes maisons d’éditions et entreprises françaises. Malgré les contraintes de la commande, le photographe avait une volonté d’art. Son sens extraordinaire de la lumière , du graphisme, de la composition ,du tirage font de ses images des rencontres avec un univers, un monde intérieur riche de questionnements.

Jean Dieuzaide, Les Carmélites bûcheronnes, Carmel de Muret, 1967. Mairie de Toulouse, Archives municipales

Jean Dieuzaide, Reportage sur Salvador Dali, Port Lligat, Cadaquès, 1953, Mairie de Toulouse, Archives municipales

Car c’est bien de cela dont il s’agit dans l’œuvre de ce photographe. Ses photographies qu’elles soient à vocation documentaire ou artistique nous envoient un message extraordinaire d’empathie pour le monde ,l’humanité. Elles nous disent sans arrêt soyez curieux , regardez comme le monde est beau ! Sa fascination pour le Brai qui est un produit de la houille dont on extrait la glycérine a donné à voir une série réalisée à Carmaux /Tarn et qui a marqué l’histoire du medium. Jean Claude Lemagny ne s’y est pas trompé et lui acheta 25 tirages pour la BNF . Le titre de ce travail « Mon aventure avec le brai » vient nous prouver que ce fut avant tout une aventure spirituelle ou se mêlèrent jouissance et inquiétude.

Le Brai © Jean Dieuzaide

Les prétendants parfois un peu prétentieux à la compréhension de l’œuvre de Jean Dieuzaide négligent souvent cet aspect philosophique toujours présent dans la vie du photographe pour n’y voir qu’un artisan ! Son œuvre se situe aussi dans ses grandes batailles pour la reconnaissance de la photographie. La fondation de la fameuse Galerie du Château d’eau de Toulouse, la création de cette aussi fameuse association P.A.C.E ( Photographie Au Château d’Eau) créée en 1974 qui a permis cette immense collection de photographies (fantaisie du moment , il n’est pas du tout mentionné ni même évoqué , dans l’exposition des Jacobins de l’existence de P.A.C.E qui fut le moteur de la photographie en France), sa bataille sans faille pour le maintien du papier baryté, sa passion pour le Cercle des 12, les rencontres d’Arles sont autant de grands moments de la vie de Jean Dieuzaide et de la photographie.
Il aurait pu faire sien cet aphorisme de Guy Debord Faire de sa vie une œuvre d’art.

Jean Dieuzaide , Parachutisme , 1968 – 1970 Mairie de Toulouse, A r- chives municipales

Jean Dieuzaide, Four solaire de Mont – Louis , Pyrénées – Orientales, 1952 – Mairie de Toulouse, Archives municipale s

– Texte de Donatien Rousseau.

http://www.galeriejeanpaulbarres.com/
https://www.toulouse-tourisme.com/parcours-dieuzaide-dans-la-ville
https://www.jacobins.toulouse.fr/retrospective-dieuzaide

INFORMATIONS PRATIQUES

sam04déc(déc 4)10 h 00 min2022dim06mar(mar 6)18 h 00 minJean Dieuzaide, 60 ans de photographieCouvent des Jacobins, Place des Jacobins 31 000 ToulouseType d'événement:Exposition,Photographie

mer08déc(déc 8)14 h 00 min2022sam22jan(jan 22)19 h 00 minMon aventure avec le Brai !Galerie Barrès-Rivet, 1 place Saintes Scarbes 31000 ToulouseType d'événement:Exposition,Photographie

La Rédaction
9 Lives magazine vous accompagne au quotidien dans le monde de la photographie et de l'Image.

    You may also like

    En voir plus dans Evénements