Temps de lecture estimé : 2mins

Le jury, réunit en décembre dernier, vient de dévoiler le nom de la lauréate de la nouvelle édition de la Bourse 50cc Air de Normandie. C’est Coline Jourdan succède à Pascal Amoyel pour son projet “Soulever la poussière”, une réflexion sur la présence du toxique dans notre environnement et sur ses impacts souvent imperceptibles, que la photographe a entamé lors de sa résidence 1+2 à Toulouse en 2020. Cette bourse d’un montant global de 11000€ (financier + matériel) s’adresse aux photographes professionnel·les vivant en Normandie.

Coline Jourdan, née en 1993, vit et travaille à Rouen. Elle est diplômée de l’École nationale supérieure d’Art de Dijon. Dans la continuité de sa série Les noirceurs du fleuve rouge (2019) consacrée au bassin du Rio Tinto (Espagne) pollué par l’activité minière, Coline Jourdan engage avec Soulever la poussière une réflexion sur la présence du toxique dans notre environnement quotidien et sur ses impacts souvent imperceptibles. À la croisée du travail de terrain et de laboratoire, l’artiste développe une approche photographique mêlant documentaire, reportage scientifique et expérimentations plastiques.

© Coline Jourdan, Salsigne, 2021. Extrait du projet Soulever la poussière

Débuté en 2020 lors de la résidence 1+2 à Toulouse, le projet Soulever la poussière se déploie sur l’ancienne mine d’or et d’arsenic de Salsigne, située dans la vallée de l’Orbiel, dans le département de l’Aude. S’appuyant sur les recherches d’un groupe de scientifiques du Laboratoire Géosciences et Environnement de Toulouse (GET), Coline Jourdan donne à voir et à penser les effets de l’extractivisme minier sur un territoire qui fut la plus grande mine d’or d’Europe et d’arsenic du monde. Si l’extraction n’est plus d’actualité, la mine façonne encore aujourd’hui le paysage.

© Coline Jourdan, Salsigne, 2021. Extrait du projet Soulever la poussière

Le jury était composé de Marina Gadonneix (photographe), David Benassayag (codirecteur, Le Point du Jour), Raphaëlle Stopin (directrice, Centre photographique Rouen Normandie), Florim Hassani (Cadre en Seine) et Yvan Poulain (directeur, L’Artothèque, Espaces d’art contemporain de Caen).

A LIRE
Pascal Amoyel, Lauréat de la Bourse 50cc Air de Normandie
Les noms des photographes de l’édition 2020 de la Résidence 1+2 révélés

La Rédaction
9 Lives magazine vous accompagne au quotidien dans le monde de la photographie et de l'Image.

    You may also like

    En voir plus dans News