NewsPhoto

Pascal Amoyel, Lauréat de la Bourse 50cc Air de Normandie

Temps de lecture estimé : 3mins

Le nom du lauréat de la Bourse 50cc Air de Normandie organisée par le Centre photographique Rouen Normandie et le Point du Jour (Cherbourg) vient d’être dévoilé. Il s’agit du photographe Pascal Amoyel qui remporte une bourse globale de 13 000 pour son projet en cours de réalisation Nord-Ouest. Cette bourse vise à aider financièrement un·e photographe à poursuivre un projet en cours, mais aussi proposer un accompagnement artistique.

Pour cette édition 2020, le jury était composé de Laura Henno (photographe), David Benassayag (codirecteur, Le Point du Jour), Raphaëlle Stopin (directrice, Centre photographique Rouen Normandie), Aurélie Wacquant (Cadre en Seine) et Yvan Poulain (directeur, L’Artothèque, Espaces d’art contemporain de Caen).
Après examen des dossiers reçus, le jury a retenu le projet Nord-Ouest du photographe Pascal Amoyel.

Pascal Amoyel (1977) est diplômé de l’École nationale supérieure de la photographie (Arles) et titulaire d’un master en histoire contemporaine (Paris 1 Sorbonne). Il mène depuis près de dix ans un travail sur la France, à l’échelle nationale (Levés d’Ouest), locale (Saint-Gaudens), ou celle d’un quartier (Rebberg). Résidant à Bellême, dans l’Orne, Pascal Amoyel photographie depuis deux ans la vie à la campagne et cherche, dit-il, « à saisir les formes qu’elle prend. À voir comment y vivent les hommes. »

Intitulé Nord-Ouest, le projet, réalisé en noir et blanc, veut rendre compte de l’expérience contemporaine de ces territoires ruraux, « hybridation entre terrains agricoles, espaces naturels aménagés, villages et petites villes, ronds-points, et espaces périurbains, au premier plan desquels les zones commerciales et industrielles ».
Son travail, réalisé à la chambre grand-format et au moyen-format, s’appuie sur l’apparente transparence du médium photographique pour transformer délicatement le territoire en un lieu photographique où remettre en mouvement les représentations et préjugés, pour construire, avec la photographie et par la photographie, un paysage national singulier et actuel. Il revendique une filiation avec la tradition documentaire française du XIXe siècle et celle du documentaire lyrique initié par Walker Evans.

La Bourse

La Bourse 50cc Air de Normandie est dédiée aux photographes professionnel.le.s et artistes résidant en Normandie. Elle vise à soutenir un projet photographique en cours dont le sujet n’est soumis à aucun genre ni périmètre géographique. La bourse se compose d’un soutien financier de 6 000 euros nets et d’une dotation matérielle du partenaire Cadre en Seine à hauteur de 5 000 euros hors taxes. Au-delà du soutien financier, la bourse est pensée comme un accompagnement artistique du projet en cours par les équipes du Centre photographique de Rouen, du Point du Jour et de Cadre en Seine. La bourse comprend, en outre, l’acquisition d’un tirage photographique par L’Artothèque, Espaces d’art contemporain de Caen à hauteur de 2 000 euros, et l’organisation d’une exposition en Normandie qui réunira les lauréats des éditions 2020 et 2021.

Ericka Weidmann
Après des études d'Arts Appliqués et de photographie, elle rejoint un magazine en ligne consacré à la photo en tant que directeur artistique, poste qu'elle occupera pendant 10 ans. En 2010, elle s'installe comme DA en indépendant. En parallèle, elle devient responsable éditorial pour Le Journal de la Photographie et c'est en septembre 2013 qu'elle co-fonde le quotidien L’Oeil de la Photographie pour lequel elle est rédactrice en chef jusqu'en septembre 2016 avant de fonder 9 Lives magazine ! Ericka Weidmann est également journaliste pigiste pour d'autres médias.

You may also like

Photo

Magma, une série de Maëva Benaiche

Cette semaine, nous avons choisi de vous présenter le travail de Maëva Benaiche intitulée “Magma”, une série introspective interrogeant les fêlures de ...

En voir plus dans News