Temps de lecture : 48 secondes

La maison d’édition marseillaise vient de sortir « Les chemins égarés », un travail de géographie sociale des lieux de sexualité entre hommes réalisé par Amélie Landry. La série est d’ailleurs présentée en ce moment à la galerie VU’ issue du programme Hors les Murs du festival Circulation(s).

Le travail d’Amélie s’intéresse aux lieux de rencontres sexuelles que l’on trouve un peu partout avec des codes bien définis. Autrefois situés au coeur des centres urbains, on les trouve aujourd’hui presque exclusivement aux frontières ou hors des villes, mais leur localisation exacte échappe aux non-initiés. Les Chemins égarés est une réflexion sur ces espaces de liberté où s’exercent des désirs d’expériences entre hommes de tous âges et de tous horizons.
Accompagnée des textes du romancier Mathieu Riboulet et du sociologue Laurent Gaissad, la série mêle photographies de paysages, portraits en situation, cartographie des territoires et un recueil de paroles d’usagers.

LIVRE
Les chemins égarés
Photographies : Amélie Landry
Textes : Mathieu Riboulet & Laurent Gaissad
Editions du Bec en L’air
184 pages – 16,2 x 22,5 cm
Prix : 38€
http://www.becair.com/livre/les-chemins-egares/

EXPOSITION
Les chemins égarés
Amélie Landry
Du 20 janvier au 25 février 2017
Événement associé du Festival Circulation(s)
Galerie VU’
Hôtel Paul Delaroche,
58 rue Saint-Lazare
75009 Paris
http://www.galerievu.com

http://www.amelielandry.com

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Captcha loading...

X
X