Temps de lecture : 1 minute et 27 secondes

La Chapelle des Beaux-Arts de Paris inaugure aujourd’hui une nouvelle exposition consacrée à l’art pictural chinois sur une période courant de 1950 à 1970. A cette époque, les artistes chinois les plus connus sont issus de la diaspora comme Zao Wou-Ki, Chu Teh-Chun ou encore San Yu, les créations de la Chine maoïste ont, en revanche, longtemps été méprisées dû à leur dimension politique. Un regain d’intérêt pour cette période se manifeste en ce moment en occident…

Une période charnière dans l’histoire de la création chinoise

Les créations artistiques de la période maoïste est une part importante de l’histoire de l’art chinois, elles ont joué un rôle décisif dans les créations contemporaines d’aujourd’hui : la peinture chinoise actuelle ne peut être appréhendée avec justesse si l’on ne constitue pas la part historique et politique du pays avec l’arrivée du communisme en 1949.

Chine 1950-1970 – Esquisses d’une histoire en devenir

L’exposition présentée à la Chapelle des Beaux-Arts rassemble 11 artistes chinois sélectionnés par la Galerie Hadrien de Montferrand basée à Pékin. A travers une trentaine de dessins et esquisses préparatoires, l’exposition propose un reflet du réalisme socialiste chinois. Les artistes exposés sont l’emblème d’une génération formée dans la tradition de la peinture à l’huile des années 50, ils ont tous eu un rôle majeur dans la création artistique et dans son enseignement.

Lancement du Jonathan KS Choi Cultural Centre de Paris

Cette exposition a pu être organisée grâce au soutien du Docteur Jonathan KS Choi (Président du groupe et de la fondation Sunwah et président de sa fondation éponyme). En 2016, il a fait un don d’un million de dollars aux Beaux-Arts de Paris, grâce à l’intermédiaire de l’ambassade de France en Chine. Ce don a contribué à la restauration du Palais des Beaux-Arts.
L’inauguration de cette exposition coïncide avec le lancement du Jonathan KS Choi Cultural Centre de Paris dont le but est de soutenir des projets d’utilité publique dans les domaines de l’éducation, de la culture, des sciences et du développement technologique.

EXPOSITION
Chine 1950-1970 – Esquisses d’une histoire en devenir
Artistes exposés : Cai Liang, Lin Gang, Pang Tao, Quan Shanshi, Su Gaoli, Sun Zixi, Tang Xiaohe, Wang Shenglie, Xiao Feng, Yin Rongsheng et han Jianjun
Du 17 au 25 février 2017
Les Beaux-Arts de Paris
Chapelle des Petits-Augustins
14, rue Bonaparte
75006 Paris
Tous les jours de 13h à 18h – Entrée libre
http://www.beauxartsparis.com

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Captcha loading...

X
X