573 Views |  Like

Sotheby’s : deux ventes atteignent 10,5 millions € à Paris

Temps de lecture : 47 secondes

image001

Sotheby’s organisait deux nouveaux rendez-vous à Paris : la première vente dédiée aux œuvres sur papier le 23 mars et un nouveau rendez-vous pour les ventes d’art impressionniste et moderne le lendemain. Le montant atteint en deux jours s’élève à 10.5 millions € pour ces deux vacations. 

Cette série de ventes s’ouvrait avec les œuvres sur papier allant du Romantisme de Victor Hugo au dessin engagé d’Adel Adbessemed. Les enchères les plus hautes de cette vacation sont allées à Henri Matisse avec Visage, 1952, vendu près d’un million € (967.500 €). 

Cette vente inaugurale se démarquait aussi en proposant avec succès des œuvres d’après-guerre et contemporains dont le dessin monumental à la craie noire d’Adel Abdessemed, Lampedusa, 2014, qui bat à 175.000 € le record mondial pour une œuvre sur papier de l’artiste. Adel Abdessemed a choisi la technique du dessin pour illustrer l’actualité tragique des migrants fuyant leur pays en guerre.

La maison propose dorénavant un nouveau rendez-vous aux amateurs d’art impressionniste et moderne.  La première vente de l’année dans ce domaine se tiendra désormais au début du printemps. Parmi les plus hautes enchères de cette session, une œuvre peinte en monochrome par Edgar DegasSémiramis construisant une ville, vendue 607,500 €, est une étude pour le célèbre tableau aujourd’hui conservé au Musée d’Orsay, Sémiramis construisant Babylone, 1860-1862.