Temps de lecture : 2 minutes et 7 secondes

Le mardi 9 octobre 2018 marque le quarantième anniversaire de la disparition de Jacques Brel, il est né le 8 avril 1929 et décédé le 9 octobre 1978 en région parisienne. Il repose sur une petite ile de l’archipel des Marquises. Les amis de l’artiste vont le célébrer.

Quant à moi, le soir du 5 avril 1966, je l’ai photographié sur la scène du Palais des fêtes de Roanne, tout juste quelques mois avant sa décision d’arrêter de se produire devant le public, son public!

Cette soirée de printemps, avec son accord, je vais pouvoir réaliser durant son tour de chant, quelques photographies, en noir et blanc. Avant son spectacle, Jacques Brel me demande simplement de me placer derrière et près de son accordéoniste, si possible sans trop bouger.

Ce jour d’anniversaire de mes 18 ans, je vais donc prendre deux pellicules 6X6 en 125 asa de douze vues chacune, pas plus! avec un appareil Rolleiflex que me confie mon père photographe à Roanne, je suis alors un tout jeune apprenti, je m’en souviens encore aujourd’hui, cinquante deux ans plus tard.

Il y a trois mois, après une exposition consacrée à l’artiste dans la ville de Beaune, j’ai l’occasion et pour la première fois de montrer mes photos prises sur scène, à sa fille France Brel présente lors de cet évènement.

Avec son mari et depuis des années ils préservent à Bruxelles différentes archives de la vie de cet homme assoiffé de liberté.
Michel et France Brel ont crée en 2011 une Fondation d’utilité publique qui porte le nom de leur père. Ce lieu est dépositaire du patrimoine de leur père, on peut y consulter et regarder nombre d’archives (lettres, partitions, écrits, photographies, expositions, de multiples documents et ouvrages retraçant la vie passionnée et multiple de l’artiste belge, sans oublier des films et extraits réalisés tout au long de sa vie et dont l’un d’entre eux vient d’être entièrement restauré (son et images), reportage en noir et blanc de sa dernière montée sur scène à l’Olympia en 1966, il fera finalement ses adieux à la scène un an plus tard.

Aujourd’hui, quarante années après sa disparition, de nombreux artistes continuent de chanter et de pérenniser son oeuvre.
Lorsque l’on prend le temps de bien écouter les très nombreuses et belles chansons qu’il a écrites et composées, on reste toujours surpris de la modernité et de la profonde richesse de ses écritures et de ses thèmes, ses musiques de même, elles vous transportent toujours dans ce que fut son histoire, son univers mais aussi le monde de ses passions.

Il y a tout juste trois mois, je me suis retrouvé dans un petit théâtre rural, “La Closerie” installé dans le département de l’Yonne, précisément à Etais la Sauvin près de Clamecy, j’étais invité à présenter pour la première fois ces quelques photographies prises en 1966 et dont certaines vous sont ici présentées.
Ce week end de fin de juillet était organisé en son hommage, avec de très nombreux artistes, chanteurs, comédiens, tous venus spécialement chanter et célébrer merveilleusement le grand Jacques!

Le samedi soir et le dimanche en matinée, la petite salle comble fut entièrement remplie par des habitants des villages environnants… l’esprit de Jacques Brel était là, toujours bien présent au coeur d’une France qu’il a beaucoup aimé. Les spectateurs eux on été comblés.

Fondation Jacques Brel
Place de la Vieille Halle aux Blés 11, 1000 Bruxelles, Belgique
http://fondationbrel.be

Tags

#Hommage
X
X