L'ActuNewsPhoto

La programmation de la Maison de la Photo suspendue…

La Maison de la Photographie de Lille
Temps de lecture estimé : 4mins

Il est celui qui dérange… Olivier Spillebout, directeur de la Maison de la Photo à Lille, s’oppose fermement à l’ouverture de l’Institut de la Photographie lancée par Xavier Bertrand, Président du conseil régional des Hauts de France et Sam Stourdzé, Directeur des Rencontres d’Arles. Il pointe les aberrations d’un projet aux contours flous mettant à l’écart les structures locales existantes… Lors de notre interview publiée le 10 décembre, en s’opposant à ce projet, il craignait perdre ses subventions publiques*… Aujourd’hui, il annonce la suspension du programme annuel de ses expositions !

“*Le risque est bien réel de perdre sa subvention quand on ose revendiquer de participer aux débats et éventuellement critiquer les choix culturels de nos élus”. [Extrait de son interview]

Olivier Spillebout © Betty Kennedy

Voici le communiqué d’Olivier Spillebout concernant l’état des lieux économiques de la Maison de la Photo, dans l’attente des “possibles” subventions. Nous espérons de tout cœur que ceci n’est qu’un retard malheureux de calendrier.

La Maison de la Photographie a clôturé sa saison 2018 avec l’exposition 30 Women Under 30, le 6 janvier dernier, elle mettait à l’honneur la jeune photographie féminine internationale. Ce projet représente la contribution de la Maison de la Photographie aux débats actuels sur la sous-représentation des femmes photographes dans l’art contemporain. L’exposition, ouverte pendant les fêtes, a rencontré un grand succès en particulier auprès des jeunes.

La Maison de la Photographie en 2018 a connu une année particulièrement difficile, pour la structure comme pour les salariés. L’engagement de l’équipe restante et des bénévoles est arrivé au-delà des limites acceptables.
La Ville et la Région souhaitent ouvrir une nouvelle structure photographique dans le Vieux-Lille, au moment même où elles contraignent la Maison de la Photographie, qui fête ses 21 ans d’existence, à fermer ses expositions. Cela me paraît illégitime, et à l’encontre d’une politique culturelle raisonnée et durable. Malgré cette situation, nous avons mis toute notre énergie en 2018 pour ne pas fermer et nous n’avons pas démérité. Toujours en mixant des évènements grand public comme Etienne Daho, ou Yann Arthus Bertrand , avec des expositions patrimoniales comme Antanas Sutkus, Franck Horvat et ses contemporains , sans oublier la création régionale largement présentée lors des Transphotographiques. Le public a d’ailleurs été au rendez-vous avec près de 40 000 visiteurs cette année, malgré des moyens de communication très limités.”

En ce début 2019, la Maison de la Photographie annonce la suspension du programme annuel d’expositions, dans l’attente des décisions des collectivités publiques auprès desquelles elle a sollicité les subventions : Ville de Lille, MEL, Département, Région, DRAC. Elle sera donc fermée au public pendant plusieurs semaines.

L’ensemble des projets artistiques pour la Maison de la Photographie en 2019 comme pour le Festival Transphotographiques 2019, sont prêts à être mis en oeuvre, mais le calendrier et l’ampleur des expositions seront soumis à la confirmation des lieux mis à disposition pour les expositions, ainsi qu’aux montants de financements publics qui viendront compléter les recettes propres de l’association.

En effet, lors du dernier Conseil Municipal, la subvention “sanctuarisée” par le Maire de Lille n’a pas été remise au débat, bien que l’association ait rempli toutes les conditions demandées.
La Ville de Lille n’a donc pas tenu sa promesse, mais reçoit toutefois l’association le 10 janvier prochain , pour un “bilan et perspectives”…
La Région , représentée lors du vernissage du 13 décembre par le Vice-Président Culture François Decoster et la DGA Aleksandra Gaiffe, a exprimé son souhait de recevoir le CA de la Maison Photo
courant janvier pour envisager l’avenir…

Alors que l’année 2019 est déjà commencée, la Maison de la Photographie reste donc suspendue au Conseil Municipal du 1er février, ainsi qu’aux décisions des collectivités, pour retrouver des
perspectives de fonctionnement.

A LIRE
Rencontre avec Olivier Spillebout : L’Institut de Photographie « La place de l’artiste a été oubliée alors qu’il est au coeur du sujet » !

INFORMATIONS PRATIQUES

jeu08nov(nov 8)11 h 00 min2019dim06jan(jan 6)18 h 00 min30 Under 30 Women PhotographersGalerie Claude-Samuel, 69 Avenue Daumesnil 75012 ParisType d'événement:Exposition,Photographie

Ericka Weidmann
Après des études d'Arts Appliqués et de photographie, elle rejoint un magazine en ligne consacré à la photo en tant que directeur artistique, poste qu'elle occupera pendant 10 ans. En 2010, elle s'installe comme DA en indépendant. En parallèle, elle devient responsable éditorial pour Le Journal de la Photographie et c'est en septembre 2013 qu'elle co-fonde le quotidien L’Oeil de la Photographie pour lequel elle est rédactrice en chef jusqu'en septembre 2016 avant de fonder 9 Lives magazine ! Ericka Weidmann est également journaliste pigiste pour d'autres médias.

You may also like

En voir plus dans L'Actu